Traitement conservateur d'un second événement intra-mammaire homolatéral : intérêt de la classification d'irradiation partielle de GEC-ESTRO - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Traitement conservateur d'un second événement intra-mammaire homolatéral : intérêt de la classification d'irradiation partielle de GEC-ESTRO

Abstract

AIM:
Second ipsilateral breast tumor event (2ndIBTE) occurring after primary radio-surgical treatment can be treated by either salvage mastectomy or 2nd conservative treatment (2ndCT) including an accelerated partial breast re-irradiation (APBrI). We analyzed the impact of the GEC-ESTRO APBI classification (GAC) on the oncological outcome after APBrI.
MATERIALS AND METHODS:
Between 2000 and 2016, 159 patients (pts) underwent a 2ndCT. After lumpectomy, APBrI was performed using either low-dose (30-55 Gy reference isodose) or high-dose rate brachytherapy (28-34 Gy). Oncological outcome including 3rdIBTE, regional (RFS) or metastasis-free survival (MFS), specific (SS) and overall survival (OS) was analyzed according to GAC. Univariate (UVA) and multivariate analyses (MVA) were conducted to identify significant prognostic factors for 3rdIBTE.
RESULTS:
With a median follow-up of 71 months (range 62-85 months), 60 pts (42%), 61 pts (42.7%) and 22 pts (15.4%) were classified as low-risk (LR), intermediate-risk (IR) and high-risk (HR), respectively. For the whole cohort, 6-year 3rdIBTE-free survival, RFS, MFS, SS and OS rates were 97.4, 96.4, 90.3, 92.9 and 91.2%, respectively. Six-year 3rdIBTE-free survival rates for LR, IR and HR were 100, 95.8 and 92.9%, respectively (p = 0.003), while no significant differences were found between the three GAC groups for RFS, MFS, SS. In UVA, lympho-vascular invasion (p = 0.009), positive margins (p = 0.0001) and GAC high-risk group (p = 0.001) were considered as significant prognostic factors for 3rdIBTE, while, in MVA, high-risk group (p = 0.009) was the only prognostic factor.
CONCLUSION:
In case of 2ndIBTE, GAC could be used as a decision helping tool to discuss conservative or radical treatment options. Patient information remains crucial in order to accurately define the salvage therapy modalities.
Objectif :
Un deuxième évènement intra-mammaire homolatéral (2e EIMH) dans les suites d’un traitement conservateur peut être pris en charge par mastectomie de rattrapage ou second traitement conservateur. Nous avons analysé l’impact de la classification d’irradiation partielle et accélérée du sein (IPAS) du GEC-ESTRO sur la survenue d’un 3e EIMH après 2e traitement conservateur.
Matériel et Méthode :
Entre 2000 et 2016, 159 patientes présentant un 2e EIMH ont été traitées par tumorectomie de rattrapage et ré-irradiation partielle accélérée par curiethérapie interstitielle de bas ou haut débit de dose. Notre objectif primaire était la survie sans 3e EIMH dans la cohorte totale et dans les trois groupes pronostiques de la classification IPAS du GEC-ESTRO. Nous avons également analysé la survie sans récidive régionale (SSR), sans métastase (SSM), spécifique (SS) et globale (SG). Des analyses uni-variée et multivariée ont été réalisées pour identifier un facteur pronostique pour un 3e EIMH.
Résultats :
Avec un suivi médian de 72 mois (62–85 mois), 60 patientes (42%), 61 patientes (42,7 %) et 22 patientes (15,4%) étaient classées respectivement à risque « faible », « intermédiaire » et « haut ». Pour la cohorte totale, le taux de survie sans 3e EIMH à 6 ans était de 97,4 % (CI 0,94- 1). La SSR, SSM, SS et SG à 6 ans étaient respectivement de 96,4%, 90,3%, 92,9% et 91,2%. Selon les groupes du GEC-ESTRO, les taux de survie sans 3ème EIMH à 6 ans étaient de 100% pour les risques faibles, de 95,8% pour les risques intermédiaires et de 92,9% pour le groupe haut risque (p=0.003). En analyse uni-variée, le groupe à haut risque (p = 0,0013), la présence d’emboles vasculaires (p = 0,009) et de marges positives (p=0.0001) étaient facteurs pronostics de 3e EIMH. En analyse multivariée, seul le groupe à haut risque (p = 0,008) restait facteur pronostic.
Conclusion :
En cas de 2e EIMH, la classification IPAS du GEC-ESTRO pourrait être utilisée comme un outil pronostique et aide à la décision thérapeutique dans le cadre d’un 2nd traitement conservateur.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019NICEM155.pdf (2.76 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02436910 , version 1 (13-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02436910 , version 1

Cite

Lucile Montagne. Traitement conservateur d'un second événement intra-mammaire homolatéral : intérêt de la classification d'irradiation partielle de GEC-ESTRO. Human health and pathology. 2019. ⟨dumas-02436910⟩
74 View
126 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More