Prédiction de la dysfonction ventriculaire gauche post-opératoire, par la mesure échographique du strain pré-opératoire, dans la chirurgie de l’insuffisance mitrale chronique primitive sévère à fonction ventriculaire gauche pré-opératoire conservée (étude DysPO IM) : résultats intermédiaires - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Prédiction de la dysfonction ventriculaire gauche post-opératoire, par la mesure échographique du strain pré-opératoire, dans la chirurgie de l’insuffisance mitrale chronique primitive sévère à fonction ventriculaire gauche pré-opératoire conservée (étude DysPO IM) : résultats intermédiaires

Abstract

Contexte : L’insuffisance mitrale (IM) est la deuxième indication de chirurgie valvulaire en Europe et son timing opératoire reste controversé. Le strain global longitudinal (GLS) est validé dans l’évaluation de la fonction ventriculaire gauche (VG) et pourrait être utile pour diagnostiquer une dysfonction systolique débutante menant à une dégradation de la fraction d’éjection ventriculaire gauche (FEVG) en post-opératoire des IM sévères. Objectif : L’étude DysPO IM évalue la capacité prédictive du GLS dans la survenue d’une dysfonction VG post-opératoire (FEVG ≤ 50%) des IM sévères, mais aussi celle de l’index d’éjection VG (IEVG) et de la fraction de raccourcissement de surface ventriculaire droite (FRVD). Méthode : Nous avons inclus 32 patients atteints d’IM sévères chroniques primitives à FEVG ≥ 60% et diamètre télésystolique du VG (DTSVG) < 45mm, sans autre cardiopathie ni valvulopathie. Ils ont bénéficié d’une mesure de GLS pré-opératoire, puis d’un suivi prospectif échographique au premier mois (M1) post-opératoire. Les patients ont été divisés en deux groupes selon leur FEVG à M1 : groupe A (FEVG > 50%) et groupe B (FEVG ≤ 50%). Résultats : Dans le groupe A, les valeurs de GLS rapporté au DTSVG (-0,76 ± 0,2% vs -0,54 ± 0,13% ; p = 0,03) et de FRVD (44,82% ± 11,89% vs 31,12% ± 11,05% ; p = 0,0074) sont plus importantes que dans le groupe B. Les valeurs d’IEVG (0,98 ± 0,39% vs 1,46 ± 0,31%) ; p = 0,0019) sont moins élevées. Il n’y a pas de différence significative pour le GLS (-23,34% ± 3,75% vs -19,43% ± 3,99% ; p = 0,0752). L’IEVG et la FRVD sont corrélés à la FEVG postopératoire (r = -0,63 et r = 0,52 respectivement) mais l’indépendance de ces critères n’est pas prouvée par étude multivariée (hormis pour l’IEVG et la FEVG pré-opératoire). Conclusion : L’index d’éjection VG et la FRVD semblent être prédictifs d’une dysfonction VG post-opératoire des IM primitives sévères. Les résultats sont encourageants concernant le GLS mais une étude de plus grande envergure est nécessaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
CATALAN Pierre antoine.pdf (23.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02439293 , version 1 (14-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02439293 , version 1

Cite

Pierre-Antoine Catalan. Prédiction de la dysfonction ventriculaire gauche post-opératoire, par la mesure échographique du strain pré-opératoire, dans la chirurgie de l’insuffisance mitrale chronique primitive sévère à fonction ventriculaire gauche pré-opératoire conservée (étude DysPO IM) : résultats intermédiaires. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02439293⟩
157 View
279 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More