Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Résultats à moyen terme après traitement endovasculaire des anévrysmes iliaques : 8 ans d'expérience multicentrique

Résumé : Objectif : Le recours à une endoprothèse branchée iliaque (EBI) pour traiter les anévrysmes de l’aorte abdominale (AAA) étendus aux artères iliaques communes (AIC) ou aux anévrysmes des AIC permet de préserver la perméabilité des artères iliaques internes (AII) et de réduire le risque post-opératoire d’ischémie colique, pelvienne ou de claudication fessière. L’objectif de ce travail était d’évaluer les résultats immédiats et à moyen terme des EBI dans 3 centres universitaires de Chirurgie Vasculaire utilisant plusieurs types d’EBI. Méthodes : Entre septembre 2010 et décembre 2018, 115 EBI (57 ZBIS-COOK®, 56 IBE-GORE® et 2 E-LIAC-JOTEC®) ont été implantées chez 110 patients (2 ZBIS® et 3 IBE® bilatérales) : 107 hommes, d’âge moyen 75 ans +/- 8,3. Les indications étaient la présence d’un AAA > 50 mm associé à un l’AIC > 25 mm (n=41), un anévrysme isolé de l’AIC > 30mm (n=60), un anévrysme isolé de l’AII > 25mm (n= 2), une endofuite de type 1b après traitement endovasculaire d’un AAA (n=7). La surveillance était réalisée par écho-doppler et angioscanner dans les 30 premiers jours post chirurgie, à 6 et 12 mois puis une fois par an. Résultats : Un succès a été obtenu dans 95,4% des cas (n=105) : exclusion anévrysmale, artère iliaque interne perméable, absence d’endofuite (EF) type 1 ou 3. Le suivi moyen a été de 29,9 mois (1-96,9) avec 9 décès dont 2 dans les 30 premiers jours. Au cours du suivi il y a eu 28 réinterventions (28/115 24,3%), dont 14 en chirurgie ouverte et 14 en endovasculaire. Le taux de perméabilité iliaque interne était de 96,3% à 1 mois, de 93,6% à 6 mois et à 1 an et de 85,1% à 2 ans et à 5 ans. Les prothèses IBE® présentaient un taux de succès technique de 98,1%, sans différence significative avec les prothèses ZBIS® (92,7%) p=0,420. Aucune différence significative n’était mise en évidence concernant la perméabilité iliaque interne à 1 mois, 6 mois, 1 an et 2 ans dans le groupe IBE® versus ZBIS®. Conclusion : Le recours à une EBI permet d’étendre les indications du traitement endovasculaire des lésions anévrysmales aorto-iliaques aux lésions complexes, avec des résultats satisfaisants au long cours en terme de perméabilité et d’évènements indésirables, sous réserve d’une surveillance rigoureuse de ces dispositifs en raison d’un nombre significatif de procédures secondaires. D’autres études, prospectives et avec un plus grand nombre de patient inclus, doivent être conduites pour confirmer une équivalence entre les modèles d’endoprothèse en terme de succès technique et de perméabilité au long cours.
Complete list of metadatas

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02440808
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Wednesday, January 15, 2020 - 2:03:36 PM
Last modification on : Thursday, January 16, 2020 - 1:39:03 AM
Long-term archiving on: : Thursday, April 16, 2020 - 2:36:28 PM

File

COMBE Pierre.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02440808, version 1

Collections

Citation

Pierre Combe. Résultats à moyen terme après traitement endovasculaire des anévrysmes iliaques : 8 ans d'expérience multicentrique. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02440808⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

163