Connaissances, attitudes et pratiques face au paludisme et formations chez les praticiens de médecine traditionnelle à Abidjan, en Côte d’Ivoire - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Connaissances, attitudes et pratiques face au paludisme et formations chez les praticiens de médecine traditionnelle à Abidjan, en Côte d’Ivoire

Abstract

Introduction: Traditional Health Practitioners (THPs) are an integral part of healthcare. WHO promotes the safe and effective integration of traditional medicine into health systems. In Ivory Coast, the National Program for the Promotion of Traditional Medicine (PNPMT) supports THPs in this process of institutionalization, and particularly offers them training. This study focuses on training and knowledge, attitudes and practices on malaria, in a region where the disease is a substantial public health issue. Objectives: The main objective is to describe experiences pertaining to malaria and training needs of THPs in Abidjan, Ivory Coast, in 2019. It has three specific objectives: 1) to describe the knowledge, attitudes and practices of THPs in the prevention and management of malaria; 2) to study the association between having participated in the PNPMT training on malaria and the practice of diagnosis of malaria by blood test; 3) to identify the training needs and expectations of the THPs. Methodology: A cross-sectional study was realised from april to june 2019. 217 THPs of the Yopougon East, Yopougon West and Marcory-Treichville health districts were randomly selected from the PNPMT database. A questionnaire was administered face-to-face or by telephone. Results: 99.5 % of THPs claim that malaria is due to mosquito. 34.1 % of THPs diagnose malaria by blood test, and 82.9 % of THPs collaborate with hospital professionals. Also, the training courses on malaria organized by the PNPMT are significantly associated with the good diagnosis practices of malaria by the THPs (ORa=2.59 [1.17-5.72], p=0.019). The main training requests are about diseases. Discussion and conclusion: As these results are encouraging, the PNPMT training courses should be continued. It also seems appropriate to be able to increasingly target the beneficiaries of the training. These actions will support the work initiated to integrate traditional medicine into the national health system.
Introduction : Les Praticiens de Médecine Traditionnelle (PMT) font partie intégrante de l’offre de soins. L’OMS encourage l’intégration de la Médecine Traditionnelle dans les systèmes de santé de façon sûre et efficace. En Côte d’Ivoire, le Programme National de Promotion de la Médecine Traditionnelle (PNPMT) accompagne les PMT dans ce processus d’institutionnalisation, notamment par l’organisation de formations. Cette étude s’intéresse aux formations et connaissances, attitudes et pratiques sur le paludisme, dans une région où la pathologie constitue un réel enjeu de Santé Publique. Objectifs : L’objectif principal est de décrire les expériences face au paludisme des PMT exerçant à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et leurs besoins en formations, en 2019. Il se décline en trois objectifs spécifiques : 1) décrire les connaissances, attitudes et pratiques des PMT face à la prévention et la prise en charge du paludisme ; 2) étudier l’association entre le fait d’avoir participé à la formation du PNPMT sur le paludisme et la pratique de diagnostic du paludisme par examen sanguin ; 3) identifier les besoins et attentes en formation des PMT. Méthodologie : Une étude transversale a été réalisée d’avril à juin 2019. 217 PMT des districts sanitaires de Yopougon Est, Yopougon Ouest et Marcory-Treichville ont été tirés au sort de façon aléatoire dans la base de données du PNPMT. Un questionnaire leur a été administré en face-à-face ou par téléphone. Résultats : 99,5 % des PMT déclare que le paludisme est dû aux moustiques. 34,1 % diagnostique le paludisme par examen sanguin, et 82,9 % des PMT collabore avec les professionnels de biomédecine. Les formations organisées sur le paludisme par le PNPMT sont significativement associées aux bonnes pratiques de diagnostic du paludisme chez les PMT (ORa=2,59 [1,17-5,72], p=0,019). Les principales demandes de formation exprimées concernent des pathologies. Discussion et conclusion : Ces résultats étant encourageants, les formations au sein du PNPMT sont à poursuivre. Il semble aussi opportun de pouvoir cibler davantage les bénéficiaires des formations. Ces actions permettront d’appuyer le travail initié dans le but d’intégrer la MT au système sanitaire national.
Fichier principal
Vignette du fichier
M2SI_2019_PETERS.pdf (11.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02447613 , version 1 (21-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02447613 , version 1

Cite

Lucie Peters. Connaissances, attitudes et pratiques face au paludisme et formations chez les praticiens de médecine traditionnelle à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Santé publique et épidémiologie. 2019. ⟨dumas-02447613⟩
626 View
5011 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More