Prise en charge officinale de la femme en post partum et de son nouveau né - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Pharmacy care of women in postpartum and her newborn

Prise en charge officinale de la femme en post partum et de son nouveau né

Abstract

The postpartum, comes from the Latin "post" meaning "after" and "partum": "give birth". The postpartum or "suite de couche", corresponds to the period during which the female organism tends to return to its "non-gravid" state. It extends about 6 to 8 weeks after delivery, but may persist if the mother is breastfeeding. The end of this phase is characterized by the reappearance of menstruation. The postpartum is marked by physiological changes (biochemical, anatomical and hormonal). This period of variation is not without consequences, it is often a source of inconvenience and alters the maternal well-being (fatigue, pains, hemorrhoids, hair loss, stretch marks ...). The pharmacist is there to bring to the Mother a therapeutic response adapted to her little worries. In the newborn, some physiological functions are still immature, triggering disorders, worrying parents. The pharmacy team is frequently asked for advice to relieve newborns from digestive disorders (constipation, colic, diarrhea), dermatological problems (diaper rash, milk crusts), teething. These many ills are mild and very frequent. However, the limits of the advice must be known in order to refet the person to a doctor. Today, following medical desertification, the pharmacy becomes a place of reference to answer the concerns of the parents. A good therapeutic response is listening, assessment of gravity or not of the disease, followed by advice adapted to the situation.
Le post-partum, provient du latin « post » signifiant "après" et « partum » : "accoucher, mettre au monde". Le post-partum ou « suites de couches », correspond à la période au cours de laquelle l’organisme féminin tend à retrouver son état « non gravide ». Il s’étend environ sur les 6 à 8 semaines qui suivent l’accouchement mais peut perdurer si la mère allaite. La fin de cette phase se caractérise par la réapparition des menstruations. Le post-partum est marqué par des modifications physiologiques (biochimique, anatomique et hormonale). Cette période de variation n’est pas sans conséquence, elle est souvent source de désagréments et altère le bien-être maternel (fatigue, douleurs, hémorroïdes, perte de cheveux, vergetures…). Le pharmacien d’officine est là pour apporter à la maman une réponse thérapeutique adaptée à ses petits soucis. Chez le nouveau-né, certaines fonctions physiologiques sont encore immatures à la naissance, déclenchant des troubles qui inquiètent les parents. L’équipe officinale est fréquemment sollicitée pour des conseils permettant de soulager les nouveau-nés contre les troubles digestifs (constipation, colique, diarrhée), les problèmes dermatologiques (érythème fessier, croûtes de lait), la poussée dentaire. Ces nombreux maux sont bénins et très fréquents. Toutefois, les limites du conseil doivent être connus afin d'orienter la personne, vers un médecin. Aujourd'hui, suite à la désertification médicale, la pharmacie devient un lieu de référence pour répondre aux préoccupations des parents. Une bonne réponse thérapeutique passe par l'écoute, l'évaluation de la gravité ou non du mal, suivi d'un conseil adapté à la situation.
Fichier principal
Vignette du fichier
ROUSSELLE-Solene.pdf (3.4 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02454051 , version 1 (24-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02454051 , version 1

Cite

Solène Rousselle. Prise en charge officinale de la femme en post partum et de son nouveau né. Sciences pharmaceutiques. 2019. ⟨dumas-02454051⟩
237 View
1643 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More