Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Médicaments à prescription médicale facultative et dopage. Quel rôle pour la pharmacie en 2018 ?

Résumé : En 1924, les frères Pélissier sont à l’origine des premières révélations de dopage dans le cyclisme. Mais la lutte antidopage va débuter à partir des années 60 à la suite des décès de Knut Jansen au JO en 1960 et de Tom Simpson sur les pentes du Ventoux durant le Tour de France 1967. L’Agence mondiale antidopage (AMA) publie une liste des interdictions chaque année. Les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques permettent aux sportifs licenciés d’avoir recourt à une substance interdite inscrite sur cette liste quand la nécessité de ce traitement a été établie médicalement. Les autorisations d’usage à des fins thérapeutiques accordées par des médecins experts indépendants désignés par l’Agence française de lutte contre le dopage (AFLD).
De nombreuses instances ont été crées pour lutter contre le dopage. En France, ce sont l’AFLD, le Comité National Olympique et Sportif français ainsi que les antennes médicales de prévention du dopage. Et au niveau international, l’AMA, le Comité international olympique, l’Union européenne ainsi que le Conseil de l’Europe essayent de lutter contre le dopage.
Les contrôles antidopage sont réalisés par des laboratoires accrédités par l’AMA. Il en existe 35 dans le monde. En France, le laboratoire accrédité se situe à Chatenay-Malabry. L’analyse d’urine est la plus fréquente, son prélèvement est réalisé à l’aide d’un BEREG-KIT®.
Les techniques de dépistage sont de plus en plus rapides et précises : la chromatographie en phase liquide à haute performance et haute résolution, la spectrométrie de masse, l’électrophorèse. Le dépistage urinaire de l’érythropoïétinedéveloppé en France par Françoise Lasne en 2000 a constitué une révolution analytique. De nouvelles technologies comme la polymerase chain reaction en temps réel sont utilisées afin de dépister un dopage de plus en plus difficile à détecter.
Des médicaments à prescription médicale facultative peuvent positiver des contrôles antidopage. C'est le cas de la pseudoéphédrine, de l’étiléfrine et de l’heptaminol molécules qui sont passées en revue. La caféine fait partie du programme de surveillance élaboré par l’AMA.Concernant les compléments alimentaires, en 2012 une norme NF V 94-001 a été instaurée afin de garantir l’absence de substances dopantes dans les compléments alimentaires. Cette thèse met en exergue le caractère alarmant de la consommation de médicaments et de compléments alimentaires achetés sur internet. Le pharmacien, professionnel du médicament, mais aussi du complément alimentaire joue un rôle très important dans la lutte antidopage conformément à sa mission, comme cela est précisé dans le Code de la santé.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [152 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02458259
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, January 28, 2020 - 3:43:27 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:46:19 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 29, 2020 - 4:33:32 PM

File

BELLETRE_Guillaume.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02458259, version 1

Citation

Guillaume Belletre. Médicaments à prescription médicale facultative et dopage. Quel rôle pour la pharmacie en 2018 ?. Sciences pharmaceutiques. 2018. ⟨dumas-02458259⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

109