Les manifestations psychiatriques des borrélioses de Lyme : des enjeux majeurs au cœur d'une médecine rationnelle et relationnelle - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Psychiatric manifestations of Lyme borreliosis: major challenges in the thick of rational and relational medicine

Les manifestations psychiatriques des borrélioses de Lyme : des enjeux majeurs au cœur d'une médecine rationnelle et relationnelle

Abstract

Introduction: Lyme disease could generate a rich persistent non-specific symptomatology that causes intense suffering. At the centre of sustained attention, it threatens the doctor-patient relationship. Material and method: The objective of this thesis is to investigate the potential link between Lyme disease and the most commonly reported psychiatric manifestations. For this purpose, we carry out a literature review on pubmed. Results: Despite the heterogeneity of the results of the 87 articles selected, there is nevertheless a higher prevalence of anxiety depression and cognitive disorders in late and persistent forms of Lyme disease, without suicidal excess mortality. Quality of life is impaired in the persistent forms of Lyme disease. On the other hand, psychotic symptoms mainly concern only reported cases. Conclusion: The psychological symptomatology found essentially reflects a persistent form of Lyme disease currently at the heart of the scientific and political debate. The current challenges are equal to the suffering of patients and the reconstruction of a doctor-patient relationship weakened by the vulnerability of patients is the crucial objective of the future specialized consultation centres, which will have to combine relational and scientific knowledge.
Introduction : la maladie de Lyme pourrait générer une riche symptomatologie persistante aspécifique à l’origine d’une intense souffrance. Au centre d’attentions soutenues, elle menace la relation médecin-malade. Matériel et méthode : l'objectif de cette thèse est d’étudier le lien potentiel entre la maladie de Lyme et les manifestations psychiatriques les plus couramment rapportées. Pour cela, nous réalisons une revue de la littérature sur PubMed. Résultats : malgré l’hétérogénéité des résultats des 87 articles retenus, se dessine néanmoins une prévalence plus importante d’anxio-dépression et de troubles cognitifs dans les formes tardives et persistantes de la maladie de Lyme, sans surmortalité suicidaire. La qualité de vie est altérée dans les formes persistantes de la maladie de Lyme. En revanche, les symptômes psychotiques ne concernent majoritairement que des cas rapportés. Conclusion : la symptomatologie psychique retrouvée traduit essentiellement une forme persistante de maladie de Lyme actuellement au cœur du débat scientifique et politique. Les enjeux actuels sont à la hauteur de la souffrance des patients et la reconstruction d’une relation médecin-malade fragilisée par la vulnérabilité des patients est l’objectif crucial des prochains centres de consultation spécialisés, qui devront allier le relationnel à la connaissance scientifique.
Fichier principal
Vignette du fichier
Memoire_BOSIGER_Anais.pdf (3 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02459715 , version 1 (29-01-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02459715 , version 1

Cite

Anaïs Bösiger. Les manifestations psychiatriques des borrélioses de Lyme : des enjeux majeurs au cœur d'une médecine rationnelle et relationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02459715⟩
163 View
7785 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More