Architecture et frugalité : révéler, réparer, réunir, et si trois gestes suffisaient ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Architecture et frugalité : révéler, réparer, réunir, et si trois gestes suffisaient ?

Abstract

L’architecture est constructive. Elle transforme la matière première en espace disponible à la vente et parait nécessaire au développement de la vie urbaine. La frugalité, empreinte de simplicité, de sobriété, apparaît comme une évidence face à la rareté des ressources premières. Architecture et frugalité sonne donc comme un paradoxe. Comment peut-on penser construire la ville sans dépenser un minimum de matières ? Comment peut-on imaginer répondre aux besoins humains, potentiellement illimités, avec des ressources limitées ? Comment peut-on faire de la frugalité une des vertus de l’architecture ? Partant de cette opposition, le mémoire s’interroge sur la façon d’habiter le monde plus sobrement. S’appuyant sur des expériences urbaines qui ont pour ambition de concilier l’architecture et la frugalité, le mémoire tente de comprendre le contexte dans lequel prennent forme ces alternatives, d’en étudier les différentes méthodes et d’interroger leur limite. Trois projets étudiés : le Caillou de Bougainville du collectif Fertile à Nantes, la rue Auguste Delacroix à Boulogne-sur-Mer de l'agence Construire et l'Hôtel Pasteur à Rennes de Sophie Ricard.
Fichier principal
Vignette du fichier
M1820193971_CAZAUXRomain.pdf (19.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02462698 , version 1 (31-01-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02462698 , version 1

Cite

Romain Cazaux. Architecture et frugalité : révéler, réparer, réunir, et si trois gestes suffisaient ?. Architecture, aménagement de l'espace. 2019. ⟨dumas-02462698⟩
185 View
227 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More