Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'accompagnement de la mère déficiente et de son nouveau-né

Résumé : Introduction : les pouponnières à caractère social accueillent des enfants de 0 à 3 ans ne pouvant rester au sein de leur famille et ne nécessitant pas de soins médicaux. Le placement peut être déclenché dans un contexte de violences familiales ou également suite à un constat de carences éducatives ou défauts de soins pouvant être liés aux conditions de vie. Cela peut notamment être le cas lorsque la mère est déficiente intellectuelle. Cette séparation pouvant grandement impacter le développement du lien mère-enfant, il est important que la puéricultrice veille à son maintien pour assurer le bon développement de l’enfant, tout en prenant en compte le handicap de la mère.
Objectif : ce travail aura pour objectif de montrer en quoi la puéricultrice dans son accompagnement peut contribuer au développement et au maintien des liens d’une mère déficiente et de son nouveau-né lors d’une séparation.
Méthodologie : une enquête exploratoire sera réalisée grâce à des entretiens non directifs pour éviter d’orienter l’entrevue et favoriser un recueil plus qualitatif. Le choix sera fait de cibler des puéricultrices de maternité et de PMI pour connaître les discours de chacune de par leur lieu d’activité et leur complémentarité : l’une étant aux prémices de la relation mère-enfant et l’autre dans la continuité et notamment dans le cadre de séparation.
Résultats : le rôle des puéricultrices est prépondérant dans l’accompagnement des mères déficientes, spécifique selon leur lieu d’activité et donc complémentaire. En maternité, elles doivent s’assurer que la mère peut repartir avec son enfant en toute sécurité alors qu’en PMI, elles doivent veiller au bon développement de l’enfant dans un environnement propice. La prise en charge doit évidemment se faire en s’adaptant à la situation spécifique de la mère, mais sans stigmatisation liée à son handicap. L’objectif étant de favoriser l’autonomie, les puéricultrices vont veiller à ce que la mère reste proche de son nouveau-né et interagisse avec lui le plus possible. Cependant, elles ont également la responsabilité de veiller à ce que la proximité mère-enfant ne devienne pas dangereuse pour ce dernier, et donc d’encourager la séparation si celle-ci s’avère plus bénéfique pour l’enfant.
Conclusion : l’interaction entre la mère déficiente et son nouveau-né est toujours recherchée et sollicitée par les puéricultrices, afin que l’attachement soit bien présent et ancré. La question du maintien de l’enfant auprès de sa mère déficiente, au sein du domicile parental, va être le fil conducteur de la prise en soin : par conséquent, la puéricultrice va baser son accompagnement dans une optique de soutien à la parentalité en aidant la mère à développer les capacités maternelles nécessaires à la sécurité affective de son nouveau-né et ainsi de maintenir le lien en cas de séparation. Néanmoins, si elle estime que l’enfant est en danger, les mesures prises pour assurer sa sécurité vont primer sur le maintien du lien et parfois le rompre totalement.
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02473533
Contributor : Ifs Ucl <>
Submitted on : Monday, February 10, 2020 - 5:39:46 PM
Last modification on : Monday, April 20, 2020 - 1:13:44 AM
Long-term archiving on: : Monday, May 11, 2020 - 4:50:14 PM

File

IFsante_MEM_PUER_2019_Traoré_...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02473533, version 1

Collections

Citation

Khoudiedji Traoré. L'accompagnement de la mère déficiente et de son nouveau-né. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02473533⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

53