État des lieux des connaissances et pratiques du sevrage ambulatoire d'alcool : enquête auprès de médecins généralistes installés en Basse-Normandie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Knowledge and practices regarding outpatient alcohol withdrawal management: analysis of an investigation with general practitioners in Basse-Normandie

État des lieux des connaissances et pratiques du sevrage ambulatoire d'alcool : enquête auprès de médecins généralistes installés en Basse-Normandie

Abstract

Context: France reports stable consumption of alcohol for the past few years. Nevertheless, it represents a major public health issue. Medical recommendations, for example those published by the SFA (Société Française d’Addictologie) in 2014, are evolving and the general practitioner is still in the center of the care pathway. The goal of this study is to evaluate the practices and knowledge of general practitioners of Basse-Normandie, concerning outpatient alcohol withdrawal management in order to help them improve it. Method: we conducted an observational, descriptive and quantitative study using an anonymous survey with close-ended questions. It was sent to general practitioners involved in university teaching. Results: young doctors and those who know about the early identification and brief intervention seem to have a better theoretical background (15.6%, p=0.019). 66.7% of the practitioners prescribe benzodiazepine, mostly Oxazepam (48.7%) for 8 to 14 days. Only 2.5% of them prescribe the complete treatment recommended for alcohol withdrawal. Discussion: working environment of the general practitioner isn’t the easiest place to apply the medical recommendations, but a lot of encouraging changes are made concerning primary prevention and medical formation.
Contexte : la consommation d’alcool reste stable en France depuis quelques années mais reste un problème de santé publique important. Les recommandations médicales, notamment celles publiées en 2014 par la Société Française d’Addictologie, évoluent et le médecin généraliste garde une place cruciale dans le parcours de soins. L’objectif est d’évaluer les pratiques et connaissances des médecins généralistes bas-normands concernant le sevrage ambulatoire d’alcool dans le but d’aider au mieux leur prise en charge. Méthode : il s’agit d’une étude observationnelle, descriptive et quantitative réalisée avec un questionnaire anonyme à réponses fermées. Il a été envoyé aux maitres de stage universitaire de Basse-Normandie. Résultats : les connaissances théoriques semblent mieux maitrisées par les plus jeunes médecins et ceux possédant des notions de repérage précoce et d’intervention brève (15,6%, p=0,019). 66,7% des praticiens prescrit des benzodiazépines avec en priorité l’oxazépam (48,7%) qui est prescrit majoritairement pour 8 à 14 jours. Seul 2,5% des praticiens prescrit le traitement complet recommandé en prévention du sevrage. Discussion : le cadre d’exercice du médecin généraliste n’est pas toujours favorable à l’application des recommandations, souvent indissociables du terrain, mais de nombreux changements au sein de la prévention primaire et de la formation médicale sont encourageants pour l’avenir.
Fichier principal
Vignette du fichier
MARICHAL Marc.pdf (1.39 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02474489 , version 1 (11-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02474489 , version 1

Cite

Marc Marichal. État des lieux des connaissances et pratiques du sevrage ambulatoire d'alcool : enquête auprès de médecins généralistes installés en Basse-Normandie. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02474489⟩
79 View
180 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More