Devenir des grands prématurés martiniquais nés en 2016 et 2017, intérêt d’une classification anténatale de prise en charge : une étude rétrospective - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Devenir des grands prématurés martiniquais nés en 2016 et 2017, intérêt d’une classification anténatale de prise en charge : une étude rétrospective

Abstract

BUT : Décrire la morbi-mortalité des extrêmes prématurés nés en Martinique en 2016 et 2017, appliquer une classification anténatale de prise en charge. MATÉRIELS ET MÉTHODES : Étude descriptive rétrospective, incluant tous les enfants nés au Centre Hospitalier Universitaire de Martinique entre 2016 et 2017 ayant un âge gestationnel entre 22SA+0j et 28SA+6j. L’analyse compare principalement ceux qui ont été hospitalisés. RÉSULTATS : 128 enfants ont été inclus : 60 enfants en 2016, 68 en 2017, d’un AG moyen de 25SA+3j, répartis en classe « a » (12,5%), « b » (7%), « c » (12,5%), « d » (67,2%). Aucun enfant de 22 ou 23SA n’a été hospitalisé. En 2017, les asphyxies étaient moins nombreuses, moins sévères (p<0,01), l’entérocolite ulcéro-nécrosante plus fréquente (p = 0,05), la rétinopathie plus fréquente et sévère. >50% des enfants évoluaient en bronchodysplasie. Les décès concernaient presque tous les enfants nés à 24SA, 50% des enfants nés à 25SA, 40% des enfants nés à 26SA et 27SA. L’enfant « b », les 2 enfants « c » hospitalisés sont décédés. Le nombre d’enfants survivants ayant au moins 3 comorbidités augmente jusqu’à 26SA. La survie des nourrissons présentant une anomalie cérébrale radiologique est statistiquement moins bonne que celle des nourrissons n’en présentant pas (RR 2,70 IC95%[1,14- 6,37] p=0,017). Le suivi à 1 an des 39 survivants montre une réhospitalisation pour 18 enfants, une dystonie pour 7 enfants, un retard des acquisitions, du langage ou des troubles ophtalmiques pour 5 enfants. 11 enfants ont présenté au moins 1 bronchiolite. CONCLUSION : La morbi-mortalité des grands prématurés martiniquais n’est pas négligeable, avec un pic d’atteintes sévères à 26SA, créant un décalage de la zone grise martiniquaise à 24-27 SA. La classification anténatale permettrait une optimisation de la prise en charge des enfants des classes « c » et « d ».

Domains

Pediatrics
Fichier principal
Vignette du fichier
Muriel BATTINI.pdf (2.1 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02476003 , version 1 (12-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02476003 , version 1

Cite

Muriel Battini. Devenir des grands prématurés martiniquais nés en 2016 et 2017, intérêt d’une classification anténatale de prise en charge : une étude rétrospective. Pédiatrie. 2019. ⟨dumas-02476003⟩
65 View
99 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More