Données récentes sur la spasmophilie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 1993

Données récentes sur la spasmophilie

Abstract

La spasmophilie est une affection caractérisée sur le plan clinique par sa grande richesse séméiologique (bien qu'il existe parfois des formes paucymptomatiques), et par l'hétérogénéité des symptômes dont se plaignent les patients. Deux symptômes sont le plus souvent cités par les malades : ce sont l'asthénie (de manifestation matinale) et l'anxiété, et certains signes ont parfois un effet invalidant. Il s'agit d'une maladie fonctionnelle, puisqu'aucune atteinte n'est mise en évidence au niveau des organes étudiés lors de l'établissement du diagnostic. Un élément typique de la spasmophilie est le cercle vicieux, responsable de son autoentretien et de la persistance des symptômes malgré la disparition des facteurs déclenchants. Pour ce qui est du mécanisme de la spasmophilie diverses hypothèses sont évoquées, qui sont la théorie calcique, la théorie magnésienne et la théorie des catécholamines. Toutes semblent imbriquées, sans que l'on arrive à mettre en évidence laquelle est réellement à l'origine de cette affection. C'est sans doute cette absence d'avancée dans l'explication de la physiopathologie de la spasmophilie (et donc dans la thérapeutique qui en découle) qui explique la raréfaction des publications faites à ce propos ces dernières années tant en français qu'en anglais, puisque la dernière dont nous disposons remonte à l'année 1990. Le diagnostic de la spasmophilie est parfois délicat à poser et met en jeu des critères cliniques, électrophysiologiques et biologiques. De plus, avant de le poser, il est indispensable d'écarter toute pathologie organique qui pourrait être responsable des symptômes. Le traitement est simple et doit absolument être mis en place pour quatre raisons principales : • Les symptômes dont se plaignent les patients sont souvent invalidants et seul un traitement approprié et correctement prescrit peut leur permettre de retrouver une vie normale ; • Les symptômes de la maladie sont à l'origine du cercle vicieux caractéristique de la spasmophilie, que seul le traitement peut rompre ; • Laissé sans traitement, le patient est exposé à des risques de complications ; • Les différentes thérapeutiques qui sont proposées sont simples, efficaces et peu dangereuses. Elles peuvent permettre d'obtenir la guérison, à condition que le clinicien prenne le soin d'adapter le traitement à chaque patient, car il n'existe pas de "traitement type" de la spasmophilie. Lorsque le terrain spasmophile est connu, il est possible de prévenir la décompensation tout d'abord par l'observation de règles diététiques simples consistant à consommer des aliments riches en calcium, en magnésium et en phosphore (voir annexes), mais aussi en évitant les excitants du système nerveux qui favorisent l'hyperexcitabilité neuromusculaire. Une autre façon de prévenir la spasmophilie consiste à apprendre à lutter contre le stress par des techniques de relaxation telles que le yoga ou la gymnastique relaxante. De même le sport, à condition qu'il ne demande qu'un effort régulier et modéré, agit comme antidote du stress. Le spasmophile peut ainsi pratiquer la marche, le jogging, la bicyclette, la natation... Ainsi la spasmophilie existe bien puisqu'elle atteint environ 10 % de la population. Le corps médical dispose de techniques simples et efficaces de traitement, permettant la guérison des malades, et doit cesser de considérer les spasmophiles comme des malades imaginaires. Il suffit pour cela d'être à l'écoute de ces patients et de prendre la peine de mettre en place un traitement adapté à chacun d'eux.
Fichier principal
Vignette du fichier
1993GRE17019_veyret_arnaud_christel(1)(D)_SO_version_diffusion.pdf (7.5 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02477134 , version 1 (13-02-2020)

Identifiers

Cite

Christel Veyret Arnaud. Données récentes sur la spasmophilie. Sciences pharmaceutiques. 1993. ⟨dumas-02477134⟩
1219 View
24019 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More