Évaluation de l'impact du taux de protéine C-réactive sur la décision d'hospitalisation des patients suspects d'infection par les médecins urgentistes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Evaluation of the impact of C-reactive protein on emergency department physician's decision to hospitalize patients suspected of being infected

Évaluation de l'impact du taux de protéine C-réactive sur la décision d'hospitalisation des patients suspects d'infection par les médecins urgentistes

Abstract

Introduction: The interest of CRP in emergency department has been widely investigated, but it’s influence on physicians decision making is not really described, especially about decision to keep in hospital or discharge. Method: It is a retrospective study, with intra-individual agreement analysis, led in two hospitals and concerning 110 patients admitted in Caen’s hospital. The result of CRP, diagnostic, prescriptions and decision of hospitalization or discharge were removed from the medical records. These records were then evaluated by 21 physicians of Caen’s Hospital and 15 physicians of Saint-Lo’s hospital. The reader was asked if he would choose to keep in hospital or discharge, then he learned the result of CRP measurement before answering again the same question. The agreement between the two decisions was measured using the Cohen’s Kappa. Results: The readers changed their decisions for only 5.4% of the patients in Saint-Lô and 3.6% in Caen. The agreement measured with Cohen’s kappa was excellent in both hospitals (k=0,927 for Caen and k=0.89 for Saint-Lo). The subgroup analysis showed that patients with inflammatory disease and patients treated with immunosuppressive agent had the worst agreement. Conclusion: CRP is not a major parameter of emergency department physician’s decision to keep in hospital or discharge patients with suspected infection. In patients with inflammatory disease and/or treated with immunosuppressive agents, CRP is difficult to interpret and should not be used to exclude the diagnostic of infection.
Introduction : l’intérêt de la CRP aux urgences a fait l’objet de nombreuses études, mais son influence sur les décisions des médecins a peu été étudiée, en particulier son impact sur la décision d’hospitalisation. Méthode : il s’agit d’une étude de concordance intra-observateur, bi-centrique, rétrospective, portant sur les dossiers médicaux de 110 patients admis aux urgences du CHU de Caen. Les résultats de la CRP, le diagnostic retenu, les prescriptions et le devenir des patients éliminés des dossiers médicaux. Ces dossiers ont ensuite été relus par 21 médecins du CHU de Caen, puis 15 médecins du CH de Saint-Lô. L’examinateur devait se prononcer sur sa décision d’hospitaliser ou non le patient une première fois, puis prendre connaissance du résultat de la CRP avant de se prononcer une seconde fois. La concordance entre les avis était mesurée par le Kappa de Cohen. Résultats : pour la décision d’hospitalisation, la CRP n’a fait changer d’avis l’examinateur que dans 5.4% des cas à Saint-Lô et 3.6% des cas à Caen. Les concordances calculées étaient excellentes dans les deux centres (k=0,927 à Caen et k=0,89 à Saint-Lô). En sous groupe les concordances les plus faibles étaient observées chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques et ceux qui suivaient un traitement immunosuppresseur. Conclusion : la CRP n’est pas un paramètre déterminant dans la décision des médecins urgentistes d’hospitaliser un patient suspect d’infection. Chez les patients atteints de maladies inflammatoires chroniques et/ou traités par immunosuppresseurs, l’interprétation de la CRP est difficile et son résultat ne devrait pas servir pour exclure une infection.
Fichier principal
Vignette du fichier
TABARD Hadrien.pdf (2.65 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02483134 , version 1 (18-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02483134 , version 1

Cite

Hadrien Tabard. Évaluation de l'impact du taux de protéine C-réactive sur la décision d'hospitalisation des patients suspects d'infection par les médecins urgentistes. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02483134⟩
77 View
1839 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More