Bloodstream infections in immunocompromised children and emergence of multi-resistant bacteria - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Bloodstream infections in immunocompromised children and emergence of multi-resistant bacteria

Abstract

Objectif : Les bactériémies sont responsables d’une morbidité élevée chez les enfants immunodéprimés. La documentation d’une bactériémie demeure difficile en cas de survenue d’un épisode fébrile chez ces patients fragiles, c’est pourquoi une antibiothérapie probabiliste à large spectre est rapidement initiée. L’objectif de cette étude est double. Il consiste à la fois à caractériser l’épidémiologie des bactéries responsables de bactériémie chez des enfants immunodéprimés, mais également d’étudier l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques chez ces mêmes patient. Méthodes : Une étude descriptive et rétrospective fut menée de janvier 2014 à décembre 2017 à l’institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique de Lyon, un centre unique représentatif de tous les niveaux d’immunodépression de l’enfant. Notre cohorte comprenait des patients atteints de maladies hématologiques et oncologiques, des enfants ayant reçu une greffe de cellules souches hématopoïétiques, et de patients souffrant de déficit immunitaire combiné sévère. Une bactériémie était définie par une hémoculture positive associée à de la fièvre. L’antibiothérapie probabiliste était adaptée au niveau d’immunodépression de l’enfant et à une éventuelle colonisation bactérienne antérieure, et comprenait de la vancomycine, de l’amikacine et une pénicilline à large spectre. Résultats : 310 (4.2%) bactériémies furent identifiées chez 186 patients sur les 7301 hospitalisations recensées en 4 ans. Les Cocci Gram-Positifs étaient majoritaires et représentaient 72,9 % des bactériémies documentées avec 49.7 % de staphylocoques à coagulase négatifs et 6.5% de Staphylococcus aureus. Les Bacilles Gram-Négatifs représentaient 21.6% des pathogènes identifiés avec 4.8% d’infections à Pseudomonas. L’incidence annuelle des bactériémies diminua de 0.75% (p =0.002) par an. Seules 11 des 310 bactériémies (3.5%) furent causées par des bactéries multirésistantes. Conclusion : Les bactériémies chez les patients immunodéprimés sont majoritairement dues à des Cocci-Gram-Positifs. Dans notre étude, l’utilisation raisonnée d’antibiotiques à large spectre n’était pas associée à l’émergence de bactéries multirésistantes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Coralie RAAD.pdf (2.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02483860 , version 1 (18-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02483860 , version 1

Cite

Coralie Hardy Raad. Bloodstream infections in immunocompromised children and emergence of multi-resistant bacteria. Pédiatrie. 2019. ⟨dumas-02483860⟩
89 View
72 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More