Vision et utilisation des produits à base de plantes par les patients de médecine générale de Basse-Normandie - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Vision and use of herbal products by patients of general medicine in Basse-Normandy region

Vision et utilisation des produits à base de plantes par les patients de médecine générale de Basse-Normandie

Abstract

In 2011, 64% of french people declare to rely on phytotherapy and 45% of them use it. They are looking for this type of products that they qualify more « naturels ». The objective of this study is to determine weither patients underestimate the pharmacological effect of herbal products (HB) compared to classical drugs (CD). Observational epidemiologic study was conducted following quantitative transversale descriptive survey by using a quiz addressed to general medicine patients of Basse-Normandy. Ten physician’s offices accepted to diffuse quiz in their waiting room. 300 quiz were sent by post. 170 quiz were analysed (57%). 75,9% of patients declare to use HP, women use significantly much more HP than men (p=0,022). They are equally confidents about HP and CD (78,2% and 74,7% respectively). The positive impact of HP reach 70,6% while CD is at 84,7%. The negative impact is 19,4% and 77% for HP and CD, respectively. 54,7% of the patients evoke a risk of interaction between HP and CD. To conclude, patients judge HP efficient but less than CD. However, they considered to be exposed at lower risk by consumming HP. Indeed, the pharmacological effect of HP is underestimated. HC are more especially used for their health beneficial properties and prevention but not for therapeutical purpose, as it is the case for CD. For the lasts, the automedication is favored and the discussion about HP with the physician is scarce.
En 2011, 64% des français font confiance à la phytothérapie et 45% y ont déjà eu recours. Ils sont en recherche de ce type de produits qu’ils qualifient de plus «naturels». L’objectif de cette étude est de déterminer si les patients sous-estiment l’effet pharmacologique des produits à base de plantes (PBP) par rapport aux MC. Il s'agit d'une étude épidémiologique observationnelle menée grâce à une enquête descriptive transversale quantitative par questionnaires à destinée des patients de médecine générale de Basse-Normandie. 10 cabinets ont accepté la diffusion des questionnaires dans leur salle d’attente. 300 questionnaires ont été envoyés par voie postale. 170 questionnaires ont pu être analysés (57%). 75,9% des patients disent avoir déjà eu recours aux PBP, les femmes utilisant significativement plus les PBP que les hommes (p = 0,022). La confiance accordée aux PBP et aux MC est similaire (78,2% contre 74,7%). L’impact positif des PBP est évalué à 70,6% contre 84,7% pour les MC, l’impact négatif à 19,4% contre 77% pour les MC. 54,7% des patients évoquent un risque d’interaction entre PBP et MC. En conclusion, les patients jugent les PBP efficaces mais moins que les MC. En revanche, ils considèrent s’exposer à moins de risque en consommant des PBP. En cela, l’effet pharmacologique des PBP est sous-estimé. Les PBP sont surtout utilisés pour leurs vertus de bien être et de prévention et non thérapeutiques comme avec les MC, l’automédication est privilégiée et la discussion sur les PBP avec le médecin traitant est rare.
Fichier principal
Vignette du fichier
HELIES Marine.pdf (4.28 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02487007 , version 1 (21-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02487007 , version 1

Cite

Marine Héliès. Vision et utilisation des produits à base de plantes par les patients de médecine générale de Basse-Normandie. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02487007⟩
41 View
114 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More