Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation des pratiques et du niveau de formation de l'échographie clinique en médecine d'urgence au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Résumé : Introduction : L'échographie clinique en médecine d'urgence est de plus en plus utilisée et son intérêt scientifique n'est plus à démontrer. Dans les récentes recommandations émises par la SFMU, aucun consensus n'a été trouvé quant au nombre minimum d'examens nécessaire par application pour être estimé performant. L'objectif principal de cette étude était d'évaluer à travers un état des lieux de la pratique de l'échographie en région Auvergne- Rhône-Alpes, la performance d'un médecin urgentiste à réaliser une échographie en termes de nombre minimum d'examens effectué selon les champs d'applications du référentiel de la SFMU. Matériels et méthodes : Étude descriptive, rétrospective, multicentrique et déclarative réalisée entre le 17 mai et le 17 août 2019 à partir d'un questionnaire renseigné en ligne concernant l'évaluation de la pratique de l'échographie par les urgentistes séniors et internes en DESC MU travaillant dans notre région. Les 426 praticiens étaient contactés par courriel. Les données qualitatives étaient présentées sous forme d'effectifs et de pourcentage, les données quantitatives sous formes de moyenne et d'écart type. Une analyse secondaire traitant de l'impact d'une formation universitaire sur le nombre d'examens à effectuer par application pour se sentir performant, a été réalisé à l'aide d'un test de chi2. Résultats : Quatre-vingt-dix-huit questionnaires ont été renseignés sur les 426 envoyés, soit un taux de réponse de 23%. Quatre-vingt-onze personnes (93%) déclaraient utiliser l'échographie. Cinquante personnes (51%) n'avaient aucune formation en échographie et 25 (26%) avaient validés un diplôme universitaire (DU). Tous les services de la région possédaient un échographe avec une moyenne de 1,31+/-0,66 d'appareil par structure d'urgences. La FAST écho était la plus pratiquée (88%), venait ensuite les applications cardiaque (64%) et pulmonaire (63%). Concernant les applications échographiques étudiées, le nombre minimum d'examens nécessaires déclarés pour se sentir performants était en majorité de moins de 20 examens par application. Pour la FAST écho, trente-cinq personnes (40,7%) avaient besoin de 5 à 10 examens pour se sentir performant. La séniorisation des applications cardiaque et pulmonaire semblait améliorer les performances des urgentistes en abaissant le seuil du nombre minimum d'examens nécessaires au diagnostic. La séniorisation d'une échographie pour la mesure du rapport EIE' permettait d'abaisser le seuil sous 20 examens nécessaires, avec une majorité ayant besoin de 5 à 10 examens (43% vs 27% pour 5 à 10 examens non seniorisé). Dans l'analyse secondaire, les urgentistes ayant un diplôme universitaire étaient plus performants que ceux n'en ayant pas, notamment dans la réalisation de l'échographie rénale avec une majorité de 5 à 10 examens (respectivement 36% vs 12%, p=0.001). Conclusion : Notre étude exploratoire a montré que l'échographie était pratiquée par une majorité d'urgentistes au sein de la population d'étudiée. Les structures d'urgences de la région sont bien dotées en échographes avec des efforts restant à fournir pour ce qui est du préhospitalier. Le nombre minimum d'examens nécessaires déclarés pour se sentir compétent se rapproche des éléments trouvés dans la littérature sur le sujet. L'apport d'une formation universitaire améliore les performances des urgentistes concernés en termes de nombre minimum d'examens dans certaine application. Cependant, le niveau de preuve de notre étude étant faible, un travail prospectif sur la validation des acquis serait nécessaire afin de définir le nombre minimum d'examens requis par application échographique pour juger de la compétence de l'opérateur et évaluer l'impact d'un examen seniorisé ou d'une formation universitaire à plus grande échelle.
Complete list of metadatas

Cited literature [66 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02489627
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Monday, February 24, 2020 - 3:20:38 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 10:55:33 AM

File

ROBERT.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02489627, version 1

Collections

Citation

Amandine Robert. Évaluation des pratiques et du niveau de formation de l'échographie clinique en médecine d'urgence au sein de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02489627⟩

Share

Metrics

Record views

65

Files downloads

48