Ligne maximale de recouvrement radiculaire : un moyen simple de l'obtenir ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Maximum root coverage level: an easy way to get it?

Ligne maximale de recouvrement radiculaire : un moyen simple de l'obtenir ?

Abstract

The periodontal recession is a very common reason for consultation that affects a large number of people in the population. Very often it’s the aesthetic alteration associated with this defect that lead the patient to consult. So it’s a real therapeutic challenge which we are more and more confronted with this increasing aesthetic demand. Our therapies will look for placing the patient in the center of care to match with his demand. However sometimes it will not be possible to obtain a complete root coverage. A method was implemented to predetermine the maximum level of root coverage following periodontal plastic surgery. The knowledge of this recovery prognosis allows us to inform the patient and to propose appropriate therapeutic solutions for aesthetic purposes (restorative, surgical or a combination of both therapies). This protocol proposed by Zucchelli has been used since 2006 and has not changed since. We therefore made a critical analysis of this protocol and its implementation, which allowed us to highlight the presence of many biases inherent to the calculation or its clinical application. The result is approximations that tend to reduce the reproducibility of this protocol and the reliability of the calculated prognosis. So we proposed solutions to try to minimize these biases, but we also looked for technological innovations would allow to evolve the protocol and more generally to improve the therapeutic management of periodontal recession.
La récession parodontale est un motif de consultation très fréquent qui touche un grand nombre de personnes dans la population. Très souvent c’est l’altération esthétique associée à ce défaut qui pousse le patient à venir consulter. Il existe alors un réel enjeu thérapeutique auquel nous sommes de plus en plus confrontés face à l’augmentation de la demande esthétique. Nos thérapeutiques vont chercher à replacer le patient au centre du soin afin de répondre au mieux à sa demande. Malgré tout il sera parfois inenvisageable d’obtenir un recouvrement radiculaire complet. Il a alors été mis en place une méthode permettant de prédéterminer le niveau de recouvrement radiculaire maximum qu’il est possible d’atteindre suite à une chirurgie plastique parodontale de recouvrement. La connaissance de ce pronostic de recouvrement nous permet d’informer le patient et de lui proposer les solutions thérapeutiques à visée esthétique appropriées (restauratrice, chirurgicale ou bien une combinaison des deux thérapeutiques). Ce protocole de calcul proposé par Zucchelli est en vigueur depuis 2006 et n’a pas évolué depuis. Nous avons alors fait l’analyse critique de ce protocole et de sa mise en pratique, ce qui nous a permis de mettre évidence la présence de nombreux biais inhérents au calcul ou à son application clinique. Il en découle des approximations qui tendent à diminuer la reproductibilité de ce protocole et la fiabilité du pronostic calculé. Nous avons alors proposé des solutions pour tenter de minimiser ces biais, mais nous avons également recherché quelles innovations technologiques permettraient de faire évoluer le protocole et la prise charge globale de la récession parodontale.
Fichier principal
Vignette du fichier
TERDJMAN.pdf (37 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02489758 , version 1 (24-02-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02489758 , version 1

Cite

Sarah Terdjman. Ligne maximale de recouvrement radiculaire : un moyen simple de l'obtenir ?. Chirurgie. 2019. ⟨dumas-02489758⟩
370 View
320 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More