Thérapie cognitivo-comportementale du souci : une approche trans diagnostique possible ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Cognitive Behavioral Therapy for worry: a possible transdiagnostic approach?

Thérapie cognitivo-comportementale du souci : une approche trans diagnostique possible ?

Abstract

Worry is a commonplace and ordinary repetitive thinking process. Depending on its intensity, it can be percieved as uncontrollable, interfere with one’s fonctionning, and so become pathological. It’s the case in the generalized anxiety disorder of whom it is the central symptom. At a time when, a dimensional view of mental disorders begin to emerge, worry as a repetitive negative thought, such as rumination, has been apprehended as a transdiagnostic process, found in several axis I disorders, and associated with the presence of negative affects. After a comparative presentation of different repetitive thoughts and a description of the main explicative models of worry, the aim of this review of litterature is to study the extent to which such an approach can be valid in cognitive and behavioral therapy, compared to the usual categorial view. Despite promissing studies, proofs concerning the efficacity of these complaint and process based therapy are insufficient, because of the few articles on the subject, as the main research concerns the generalized anxiety disorder. Furthermore, other approaches than cognitive and behavioural therapy can be interesting to target this process, such as mindfulness.
Le souci est un phénomène cognitif de répétition de la pensée banal et habituel. Il peut selon son intensité être perçu comme incontrôlable, interférer avec le fonctionnement d'un individu et ainsi devenir pathologique. C'est le cas dans le trouble anxieux généralisé, dont il est le symptôme central. A l'heure où une approche dimensionnelle des pathologies mentales continue de questionner la vision catégorielle, le souci, en tant que pensée répétitive négative -au même titre que la rumination-, a été appréhendé comme un processus trans diagnostique, retrouvé dans de nombreuses pathologies de l'axe I, et associé à la présence d'affects négatifs. Après une présentation comparative des différentes pensées répétitives ainsi que des modèles du souci existant aujourd'hui, le but de cette revue de la littérature est d'étudier dans quelle mesure une telle approche peut être valide en thérapie cognitivo-comportementale, par rapport à l'approche catégorielle habituelle. Malgré des études prometteuses, les preuves concernant l'efficacité formelle de ces thérapies ciblées sur les processus et la plainte en comparaison à la prise en charge usuelle sont insuffisantes, de par le nombre peu important d'études sur le sujet, qui se focalisent davantage sur le trouble anxieux généralisé. Par ailleurs d'autres approches que la thérapie cognitivo-comportementale peuvent s'avérer intéressantes, comme la mindfulness notamment.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_Bismuth.pdf (1.69 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02492057 , version 1 (26-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02492057 , version 1

Cite

Sarah Bismuth. Thérapie cognitivo-comportementale du souci : une approche trans diagnostique possible ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02492057⟩
155 View
2081 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More