Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Différence dans le parcours de soins des patients se présentant dans les différents services d'urgence de Bordeaux Métropole entre le jour et la nuit

Résumé : Objectif : nous souhaitons comparer la consommation de soins entre les patients se présentant aux urgences le jour et la nuit. Nous avons essayé de découvrir si les motivations, le degré d’urgence ressentie, la durée du problème varient en fonction de l’heure d’arrivée aux urgences. Cette question pourrait amener des éléments de réponse permettant de mieux appréhender les flux croissants de patients aux urgences en essayant de répondre à la demande de soins primaires en amont de l’arrivée aux urgences. Matériel et méthode : il s’agit d’une étude transversale multicentrique réalisée dans 9 centres d’urgences en Gironde sur 2 plages horaires de 24h. Le sujet choisi s'inscrit dans une étude plus large recherchant les facteurs influençant l’existence d’un contact médical avant l’admission dans les différents services d’urgence de Bordeaux Métropole. La population cible de l’étude était tous les patients âgés de plus de 18 ans se présentant dans un service d’urgence. Un questionnaire permettait d’établir le profil des patients du début du problème médical, son parcours de soins aux urgences jusqu’à son devenir. Résultats : sur les 1165 patients inclus dans l’étude, 782 soit 67,1 % se sont présentés le jour, contre 383 soit 32,9% la nuit. Le contact médical préalable avant l’arrivée aux urgences était plus important le jour (59,3%) que la nuit (44,9%). Les patients avec des critères de précarité se présentaient de façon homogène le jour et la nuit. Les arrivées en transports représentaient une part plus importante la nuit que le jour (38,2% contre 32,2 %). En revanche les présentations spontanées étaient plus importantes le jour que la nuit. Les problèmes aigus (<24h) représentaient 72,1% des consultations la nuit contre 55,1% le jour. Plus le problème dure depuis longtemps, plus il est significativement associée à une venue aux urgences le jour. Le devenir, lui n’était significativement pas différent entre le jour et la nuit, le nombre de retour à domicile était similaire. Discussion / Conclusion : il existe donc des différences dans le parcours des soins en fonction de l’heure d’arrivée du patient aux urgences. Il apparaît clairement que les patients souffrant d’un problème aiguë en dehors des heures d’ouverture d’un cabinet ont recours aux urgences de façon plus directe que pendant la période ouvrable. La nuit, il y a proportionnellement plus de patients qui se présentent sans contact médical préalable. De façon générale, les patients se présentant le jour ont plus souvent tenté de joindre leur médecin traitant ou déjà vu un médecin pour le problème en cours. Néanmoins, une bonne majorité préfère consulter directement aux urgences, ce qui implique une éducation à effectuer auprès des patients de jour comme de nuit pour qu’ils respectent le parcours de soins primaire proposé.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02492153
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Wednesday, February 26, 2020 - 4:48:06 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 1:20:48 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, May 27, 2020 - 7:32:13 PM

File

Med_generale_2019_Besserve.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02492153, version 1

Collections

Citation

Paulin Besserve. Différence dans le parcours de soins des patients se présentant dans les différents services d'urgence de Bordeaux Métropole entre le jour et la nuit. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02492153⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

32