Prédiction de la réponse thérapeutique précoce par TEP au 18FDG dans le cancer du sein HER2+ : Approche conventionnelle et analyse texturale en situation néoadjuvante - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Prédiction de la réponse thérapeutique précoce par TEP au 18FDG dans le cancer du sein HER2+ : Approche conventionnelle et analyse texturale en situation néoadjuvante

Abstract

Contexte : La TEP au 18F-fluorodéoxyglucose (18FDG) est recommandée dans le bilan d’extension initial des néoplasies mammaires localement avancées. Plusieurs études ont montré la valeur pronostique du bilan d’extension par cette modalité, mais sa valeur prédictive de réponse complète anatomopathologique reste incertaine. Objectif : Le but de cette étude est d’évaluer la valeur prédictive de la fixation tumorale initiale et de l'évaluation thérapeutique précoce par TEP au 18FDG, par étude conventionnelle et analyse de texture, chez les patientes présentant une néoplasie mammaire HER2+. Méthode : Les patientes étudiées étaient celles de l'évaluation intermédiaire de l’étude prospective et multicentrique française NeoTOP. Toutes présentaient un cancer du sein HER2+ et étaient éligibles à une chimiothérapie néoadjuvante. Elles ont bénéficié d'une TEP au 18FDG initialement et après la première cure de traitement néoadjuvant. Les examens étaient étudiés par méthode conventionnelle et par analyse texturale. Les réponses anatomopathologiques complètes correspondaient aux grades 1 et 2 de la classification de Chevallier des pièces opératoires. Résultats : Les résultats anatomopathologiques étaient disponibles pour 27 patientes, d'âge moyen 53 ans. Le SUV max initial moyen des tumeurs était de 12,87 (s=7,85) g/mL, avec une diminution moyenne de 56% après une cure, sans différence entre les patients répondeurs et non-répondeurs (p>0,5). Il n’a pas été retrouvé de différence significative entre les groupes lorsque la fixation tumorale était mesurée par les autres méthodes visuelles ou quantitatives conventionnelles. Les valeurs initiales et la variation des paramètres de texture entre les deux examens, concernant à la fois la zone tumorale et la zone péritumorale, ne différaient pas entre les groupes. Conclusion : Le bilan d'extension et l’évaluation thérapeutique précoce par TEP au 18FDG pour les néoplasies mammaires HER2 + ne sont pas prédictifs de la réponse anatomopathologique après traitement néoadjuvant, que ce soit par étude conventionnelle ou en analyse de texture.
Fichier principal
Vignette du fichier
CHANCHOU Marion.pdf (1.88 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02492914 , version 1 (27-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02492914 , version 1

Cite

Marion Chanchou. Prédiction de la réponse thérapeutique précoce par TEP au 18FDG dans le cancer du sein HER2+ : Approche conventionnelle et analyse texturale en situation néoadjuvante. Life Sciences [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02492914⟩
89 View
156 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More