Analyse de la méthode de drainage urinaire chez les blessés médullaires, à la phase aigüe du traumatisme, de 2013 à 2018 au CHU de Bordeaux : parcours de soin et morbidité - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Analysis of the urinary drainage method on spinal cord injury, in the acute trauma phase, from 2013 to 2018 at the Hospital of Bordeaux: care course and morbidity

Analyse de la méthode de drainage urinaire chez les blessés médullaires, à la phase aigüe du traumatisme, de 2013 à 2018 au CHU de Bordeaux : parcours de soin et morbidité

Abstract

Background: spinal cord injury (SCI) due to loss of integrity of the nervous system have neurological bladders. Bladder drainage is necessary to protect the upper urinary tract and limit the risk of infection. International learned societies recommend early intermittent catheterization (IC) to limit urologic complications, preserve fertility, prepare the urological future and improve quality of life. The objective of our study was to observe the mode of urinary drainage in BM at the acute period of trauma and the impact on morbidity. Methods: we retrospectively analyzed the bladder draining patterns performed in the SCI with bladder-sphincteric disorders at the acute period of the trauma at the Bordeaux University Hospital from January 2013 to December 2017. The data collected related to the characteristics of the patients, the lengths of hospitalization, the drainage methods used, the early complications, the orientation at the exit of the Bordeaux hospital, the ECBU performed, the implementation of antibiotic therapy. It is an observational descriptive study that used medians, means, and standard deviation. To complete it, a univariate analysis was conducted to determine the impact of the indwelling catheter (SAD) on the morbidity and use of antibiotics. Results: the course of care of 81 patients was analyzed. Total mean hospitalization times in intensive care unit and orthopedics were 38 days, 32 days, 18 days, respectively. The percentage of patients who left the hospital with a SAD after treatment in the intensive care unit, in the orthopedic department or initially in the intensive care unit and then orthopedics was 25.5%, 87.5% and 90,3% respectively. The percentage of patients who presented at least one event (IU, SAD bites, urinary leakage, pain, trauma or hematuria macroscopic) on SAD were 40.7% of which 45.5% who presented a febrile IU. The percentage of patients with IC who presented an event was 24.4% of whom 20% had a febrile IU. A total of 169 ECBUs were performed including 136 in intensive care and 33 in orthopedics. SAD was significantly associated with a higher risk of febrile IU (p = 0.047), non-febrile IU (p = 0.032) and antibiotic use with (p <0.001). A SAD Exposition greater than or equal to 30 days was significantly associated with a risk of febrile IU (p = 0.017), non-febrile IU (p = 0.01) and antibiotic use (p <0.001). Conclusion: the precosed beginning of IC is not always initiated despite recommendations. This has a direct impact on BM morbidity as early as the acute period of trauma. This work is the beginning of a research study in care whose purpose will be to promote intermittent catheterization in this population.
Introduction : les blessés médullaires (BM) du fait d’une perte de l’intégrité du système nerveux présentent des vessies neurologiques. Un drainage vésical est nécessaire pour protéger le haut appareil urinaire et limiter le risque infectieux. Les sociétés savantes internationales recommandent la mise en phase précoce de cathétérisme intermittent (IC) afin de limiter les complications urologiques, préserver la fertilité, préparer l’avenir urologique et améliorer la qualité de vie. L’objectif de notre étude était d’observer le mode de drainage urinaire chez les BM à la phase aigüe du traumatisme. Matériels et méthodes : nous avons analysé rétrospectivement les modes de drainages vésicaux réalisés chez les BM présentant des troubles vésico-sphinctériens à la phase aiguë du traumatisme au CHU de Bordeaux de janvier 2013 à décembre 2017. Les données recueillies concernaient les caractéristiques des patients, les durées d’hospitalisations, les modes de drainages utilisés, les complications précoces, l’orientation à la sortie du CHU, les ECBU réalisés, la mise en place d’une antibiothérapie. C’est une étude descriptive observationnelle ayant utilisé les médianes, moyennes et écart type, complétée d’une étude univariée afin de connaitre l’impact des pratiques professionnelles sur la morbidité notamment infectieuse. Résultats : le parcours de soin de 81 patients a été analysé. Le pourcentage de patients ayant quitté le CHU avec une SAD après une prise en charge dans le service de réanimation, dans le service d’orthopédie ou initialement dans le service de réanimation puis d’orthopédie étaient respectivement de 25,5%, 87,5% et 90,3%. Le pourcentage de patients ayant présenté au moins un évènement (IU, SAD bouchées, fuites urinaires, douleurs, traumatismes ou hématuries macroscopiques) sur SAD étaient de 40,7% dont 45,5% qui ont présentés une IU fébrile. Le pourcentage de patient ayant eu des IC qui ont présenté un événement était de 24,4% dont 20% ont eu une IU fébrile. Un total de 169 ECBU a été réalisé dont 136 en réanimation et 33 en orthopédie. La SAD était significativement associée à un risque plus élevé d’IU fébrile (p=0,047), IU non fébrile (p=0,032) et d’utilisation d’antibiotique avec (p<0,001). Une durée d’exposition supérieure ou égale à 30 jours de SAD était significativement associée à un risque d’IU fébriles (p=0,017), IU non fébriles (p=0,01) et d’utilisation d’antibiotique (p<0,001). Conclusion : la mise en place précoce des IC n’est pas toujours initiée malgré les recommandations. Cela a un impact direct sur la morbidité des BM dès la phase aigüe du traumatisme. Ce travail est le prémice d’une étude de recherche en soin dont le but sera de promouvoir le cathétérisme intermittent dans cette population.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_simeon.pdf (4.78 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02493450 , version 1 (27-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02493450 , version 1

Cite

Hélène Siméon. Analyse de la méthode de drainage urinaire chez les blessés médullaires, à la phase aigüe du traumatisme, de 2013 à 2018 au CHU de Bordeaux : parcours de soin et morbidité. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02493450⟩
53 View
389 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More