État des lieux des ostéomyélites hématogènes de l’enfant et de l’adulte à Mayotte : étude rétrospective des cas hospitalisés au Centre Hospitalier de Mayotte entre 2014 et 2017 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

État des lieux des ostéomyélites hématogènes de l’enfant et de l’adulte à Mayotte : étude rétrospective des cas hospitalisés au Centre Hospitalier de Mayotte entre 2014 et 2017

Abstract

Introduction : les ostéomyélites hématogènes, pourvoyeuses de lourdes séquelles, nécessitent une prise en charge rapide et adaptée. Les objectifs de l’étude étaient de déterminer, à Mayotte, un département français situé dans l’océan Indien, la prévalence des ostéomyélites hématogènes, et de caractériser les populations concernées, les germes en cause et la prise en charge diagnostique et thérapeutique. Patients et méthode : cette étude rétrospective, réalisée à partir des dossiers médicaux, incluait tous les sujets hospitalisés pour ostéomyélite hématogène, à Mayotte, sur une période de 4ans (2014-2017). Une analyse univariée nous a permis d’étudier les variables séparément chez les sujets ≤15ans et >15ans. Résultats : 110 sujets (âge médian=11ans, sex-ratio=2,06) ont été inclus. 68,2% des sujets avaient un âge ≤15ans. Un traumatisme récent était retrouvé chez 39,1% des sujets (plus fréquent si âge ≤15ans, p<0,001) et une infection concomitante chez 29,1% (plus fréquente si âge >15ans, p<0,001). Les stades subaigus et chroniques représentaient 42,6% des cas. A l’admission, 42,7% des sujets présentaient un abcès sous-périosté, 41,8% un abcès des parties molles et 19,1% un séquestre osseux. Les atteintes fémorales et tibiales prédominaient chez les sujets ≤15ans (respectivement p<0,001 et p=0,005), alors que les atteintes rachidiennes intéressaient plus souvent les sujets >15ans (p<0,001). Staphylococcus aureus (SA), le germe le plus souvent identifié, a été retrouvé chez 63,6% des sujets inclus. Les SA présentaient une résistance à la méticilline dans 11,4% des cas (8/70 SA identifiés) et étaient producteurs de la toxine LPV dans 88,5% des cas (23/26 SA testés). Une prise en charge chirurgicale avait été réalisée dans 62,7% des cas. Discussion : les ostéomyélites hématogènes sont particulièrement fréquentes et souvent compliquées à Mayotte. Ces caractéristiques sont la conséquence de difficultés sanitaires, de retards diagnostics et de spécificités microbiologiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Brard.pdf (11.24 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02494734 , version 1 (29-02-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02494734 , version 1

Cite

Romain Brard. État des lieux des ostéomyélites hématogènes de l’enfant et de l’adulte à Mayotte : étude rétrospective des cas hospitalisés au Centre Hospitalier de Mayotte entre 2014 et 2017. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02494734⟩
68 View
949 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More