Prise en charge des nourrissons victimes du syndrome du bébé secoué admis en réanimation pédiatrique au CHU de Caen de 2009 à 2019 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Infants victims of shaken baby syndrom admitted in pediatric intensive care unit at Caen university hospital from 2009 to 2019

Prise en charge des nourrissons victimes du syndrome du bébé secoué admis en réanimation pédiatrique au CHU de Caen de 2009 à 2019

Abstract

Objectives: describe the management of infants who are victims of shaking and identify prognostic factors for sequelae or death. Methods: all patients under the age of 3 years admitted in pediatric intensive care unit at Caen University hospital for definite or probable shaken baby syndrom diagnosis are subject to descriptive retrospective and monocentric analysis. Results: forty-seven 5 months-old patients (3,5 – 6,5) were admitted. Thirty-seven (79%) benefit from mechanical ventilation, seven (15%) have hemodynamic support, 21 (45%) received osmotherapy and thirty-one (66%) neurosurgical management. Five (11%) died. At the end of hospitalization, seventeen (36%) have neurological sequelae and nine (19%) visual impairments. These children are more likely to use mechanical ventilation for more than 24 hours (p=0,001), hemodynamic support (p<0,05), osmotherapy and two anti epileptic therapies for a convulsive state (p=0,01). A Glasgow initial score ≤8 (p<0,01), pupillary anomaly (p<0,01), apnea episodes (p<0,01), abnormal cerebral velocity on transcranial doppler (p=0,01), axonal lesions on MRI (p<0,01) as well as electroencephalogram brain pain (p<0,01) are the main risk factors found. Conclusion: clinical and paraclinical examination of shaken infants give prognosis of the immediate future of these patients. The knowledge of these risk factors can guide the management of these most serious patients.
Objectifs : décrire la prise en charge des nourrissons victimes de secouement et identifier les facteurs pronostiques de survenue de séquelles ou de décès. Méthodes : tous les patients de moins de 3 ans, admis en réanimation pédiatrique au CHU de Caen entre 2009 et 2019 pour diagnostic « certain » ou « probable » de syndrome du bébé secoué font l’objet d'une analyse descriptive, rétrospective et monocentrique. Résultats : quarante-sept patients de 5 mois (3,5 – 6,5) ont été admis. Trente-sept (79%) bénéficient d’une ventilation mécanique, 7 (15%) d’un soutien hémodynamique, 21 (45%) d’une osmothérapie, et 31 (66%) d’une prise en charge neurochirurgicale. Cinq (11%) sont décédés. À la sortie d’hospitalisation, 17 (36%) ont des séquelles neurologiques et 9 (19%) ont des séquelles ophtalmologiques. Ces enfants ont plus souvent recours à une ventilation mécanique de plus de 24 heures (p=0,001), un soutien hémodynamique (p< 0.05), une osmothérapie (p<0.05) et à deux antiépileptiques pour un état de mal convulsif (p=0,01). Un score de Glasgow initial ≤ 8 (p<0,01), une anomalie pupillaire (p<0,01), des épisodes d’apnée (p<0,01), des vélocités anormales au doppler transcrânien (p=0,01), des lésions axonales à l’IRM (p<0,01) ainsi qu’une souffrance cérébrale à l’électroencéphalogramme (p<0,01) sont les principaux facteurs de risques retrouvés. Conclusion : l’examen clinique et paraclinique des nourrissons victimes de secouement apportent des éléments pronostics sur le devenir immédiat de ces patients. La connaissance de ces facteurs de risque peut guider la prise en charge de ces patients plus graves.
Fichier principal
Vignette du fichier
ROULLAND Charlotte Ped.pdf (12.26 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-02495815 , version 1 (02-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02495815 , version 1

Cite

Charlotte Roulland. Prise en charge des nourrissons victimes du syndrome du bébé secoué admis en réanimation pédiatrique au CHU de Caen de 2009 à 2019. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02495815⟩
121 View
704 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More