Représentations de l’hépatite C (du dépistage au traitement) chez les usagers de drogues : étude qualitative auprès d’usagers de drogues consultant au Centre Planterose (CEID) de Bordeaux et à la maison d’arrêt de Gradignan - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Hepatitis C representations (from screening to treatment) among drug users: qualitative study among drug users consulting at the Centre Planteose (CEID) from Bordeaux and the prison of Gradignan

Représentations de l’hépatite C (du dépistage au traitement) chez les usagers de drogues : étude qualitative auprès d’usagers de drogues consultant au Centre Planterose (CEID) de Bordeaux et à la maison d’arrêt de Gradignan

Abstract

Introduction: hepatitis C is an infectious liver disease which is currently an important public health issue in the world due to its high prevalence and serious complications, to which the patients are exposed in absence of treatment. New effective therapeutics are recently available and the WHO has put in place a global strategy to eliminate the virus by 2030. In France, drug users represent the main reservoir of hepatits C. To reach this goal, drug users should ideally cooperate in the screening, the treatment and the follow-up. Our goal is to determine the representation drug users have of hepatitis C, its screening and treatment. Population and methods: we conducted a qualitative study with individual semi-structured interviews in two centers: a CAARUD and a prison. We included 21 drug users beetwenn March 2017 and November 2018. Results: drug users who are interviewed know or heard about hepatitis C and know how to protect themselves from it. Hepatits C tends to be minimized by some users because of its curable nature. Regarding screening, users appreciate the TROD for its accessibility, simplicity and speed. Finally, regarding treament, it is not always known to users. Those who have been treated recently have a good image. Conclusion: drug users don’t seem to show major unwillingness to be followed and treated againt hepatitis C. However, it will be necessary to be wary of the trivialization of the disease and the unknown risk of recontamination and to count on the mobilization of all the actors of health in order to obtain the expected results.
Introduction : l’hépatite C est une maladie hépatique infectieuse qui représente actuellement un enjeu important de santé publique dans le monde en raison de sa forte prévalence et des complications graves auxquels les patients sont exposés en absence de traitement. De nouvelles thérapeutiques efficaces ont été mises récemment sur le marché et l’OMS a mis en place une stratégie mondiale afin d’éliminer le virus d’ici 2030. En France, les usagers de drogues représentent le principal réservoir de l’hépatite C. Pour atteindre cet objectif, il faut idéalement une coopération des usagers de drogues dans le dépistage, dans le traitement et dans le suivi. Notre objectif est de déterminer la représentation que les usagers de drogues se font de l’hépatite C, de son dépistage et de son traitement. Matériel et Méthodes : nous avons mené une étude qualitative avec des entretiens semi-dirigés individuels dans deux centres : un CAARUD et une maison d’arrêt. Nous avons inclus 21 usagers de drogues entre mars 2017 et novembre 2018. Résultats : les usagers de drogues interrogés connaissent ou ont entendu parler de l’hépatite C, et savent comment s’en protéger. L’hépatite C a tendance à être banalisée par certains usagers en raison de son caractère curable. Concernant le dépistage, les usagers apprécient le TROD pour son accessibilité, sa simplicité et sa rapidité. Enfin concernant le traitement, il n’est pas toujours connu des usagers. Ceux qui ont été traités récemment en ont une bonne image. Conclusion : les usagers de drogues ne semblent pas montrer de réticences majeures à se faire suivre et traiter contre l’hépatite C. Il faudra cependant se méfier de la banalisation de la maladie et du risque méconnu de recontamination et compter sur la mobilisation de tous les acteurs de santé afin d’obtenir les résultats escomptés.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Leonard.pdf (3.88 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02496055 , version 1 (02-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02496055 , version 1

Cite

Jean-Benjamin Léonard. Représentations de l’hépatite C (du dépistage au traitement) chez les usagers de drogues : étude qualitative auprès d’usagers de drogues consultant au Centre Planterose (CEID) de Bordeaux et à la maison d’arrêt de Gradignan. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02496055⟩
30 View
118 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More