Évaluation systématique de l’impact de la consommation d’alcool dans l’apparition de symptômes équivalents à ceux du syndrome post-commotionnel chez les patients de 18-35 ans consultant aux urgences du CHU de Bordeaux - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Systematic assessment of the impact of alcohol consumption on the appearance of post-concussion like symptoms in patients between 18 and 35 years old presenting to emergency departments in Bordeaux’ university hospital

Évaluation systématique de l’impact de la consommation d’alcool dans l’apparition de symptômes équivalents à ceux du syndrome post-commotionnel chez les patients de 18-35 ans consultant aux urgences du CHU de Bordeaux

Abstract

Introduction: post-concussion like symptoms (headaches, asthenia, sleep disorders...) are as different as subjective, but show the health status perceived by the patients. Studies have revealed that from 10 to 20 % of patients who have been victims of traumatisms will show these PCLS that might last for months. France being one of the countries where alcohol consumption is the highest, especially among young people, it was interesting to bring these two health public issues together. Material and method: the main aim was to assess if people who drink alcohol have more or less PCLS. Throughout an observational, transverse, prospective as well as multicenter study, conducted from the 24th of September to the 7th of October 2018 in the emergency departments of Pellegrin and Saint-André, Bordeaux’ university hospitals, a survey was proposed to all people between 18 and 35 years old. The main criteria was the rate of patients in the target population who had drunk alcohol in the last 24 hours before their arrival to the emergencies, according to the presentation, or no presentation, of one or more PCLS when they arrived. Results: among the 516 patients included in the study, 11% have been to the hospital for a reason linked to alcohol. There was no significant difference in the presentation of PCLS among the patients who had drunk alcohol and those who had not. Discussion: the disabling nature of PCLS, damages issued from chronic drinking, the early questionnaire in comparison to the appearance of symptoms are as many arguments explaining this unexpected result. Following these same patients in the next months or studying this very same activity in the framework of a general practice, are interesting perspectives for the future.
Introduction : les symptômes équivalents à ceux du syndrome post-commotionnel (céphalée, asthénie, troubles du sommeil …) sont aussi vastes que subjectifs mais témoignent de l’état de santé ressenti des patients. Des études ont montré que 10 à 20% des patients victimes de traumatismes vont présenter ces PCLS qui peuvent persister plusieurs mois. La France étant l’un des pays les plus consommateurs d’alcool au monde, notamment chez les populations jeunes, il était intéressant de rapprocher ces deux problèmes de santé publique. Matériel et méthode : l’objectif principal était de constater si les consommateurs d’alcool ont plus ou moins de PCLS. A travers une étude observationnelle transversale prospective du 24/09 au 07/10/2018 et multicentrique sur les sites des urgences CHU de Bordeaux Pellegrin et Saint-André, un hétéro questionnaire était proposé à tous les 18-35 ans. Le critère de jugement principal était le pourcentage de patients de la population cible ayant consommé de l’alcool dans les 24 heures avant leur arrivée aux urgences selon qu’ils présentent ou pas un ou plusieurs PCLS à leur entrée. Résultats : parmi les 516 patients inclus, 11% d’entre eux ont consulté pour un motif en lien avec l’alcool. Il n’y avait pas de différence significative dans la présence de PCLS chez les consommateurs ou non d’alcool. Discussion : la nature invalidante des PCLS, les dommages d’une alcoolisation chronique, la précocité du questionnaire dans la genèse des symptômes sont autant d’arguments pour ce résultat inattendu. Suivre ces mêmes patients dans les prochains mois ou étudier cette même activité en cabinet de médecine générale sont des perspectives intéressantes pour la suite.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Dasse.pdf (2.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02496756 , version 1 (03-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02496756 , version 1

Cite

Julien Dasse. Évaluation systématique de l’impact de la consommation d’alcool dans l’apparition de symptômes équivalents à ceux du syndrome post-commotionnel chez les patients de 18-35 ans consultant aux urgences du CHU de Bordeaux. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02496756⟩
40 View
287 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More