Intérêt de la biométrie et de la mesure de la position du cristallin par OCT swept-source dans l'estimation de la position des implants intraoculaires après chirurgie de la cataracte - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Interest of crystalline lens biometry and position using a novel commercially swept-¬source optical coherence tomography imaging the anterior segment for estimating the postoperative effective lens position in cataract surgery

Intérêt de la biométrie et de la mesure de la position du cristallin par OCT swept-source dans l'estimation de la position des implants intraoculaires après chirurgie de la cataracte

Abstract

Objectives: the aim of this study was to develop and evaluate the accuracy of a novel formula integrating data on anatomy and position of the crystalline lens based on swept-source OCT (SS-OCT) to predict the postoperative ELP in cataract surgery compared with the currently used formulas. Methods: crystalline lens biometric parameters were assessed in vivo by a SS-OCT (CASIA2, Tomey, Japon) under mydriatic conditions in a single centre prospective study. Axial length (AL) and White-to-white were measured with an optical biometer (IOLMaster 500). Effective lens position (ELP) was measured with the CASIA2 device 1-month after surgery. Data were randomly divided into two groups. The first group (N = 31 eyes) led us to develop a new formula integrating anterior chamber depth (ACD), depth to lens equator (DELP) and lens thickness (LT) thanks to multiple linear regression analysis. The new formula was tested in the second group (N = 30 eyes). R2 of the new formula was compared to the R2 of the SRK/T and Haigis formulas. Results: sixty-one eyes of 41 patients were included. Mean age was 71,9 +/- 7,4 years (51-89). Mean AL, ACD, keratometry and LT were 23,8 +/- 1,2 mm, 2,60 +/- 0,38 mm, 43,9 +/- 1,6 D et 4,59 +/- 0,43 mm respectively. Depth to lens equator plane was more correlated to ELP than ACD: R=0,79; R=0,63; p<0,001. R2 of the new formula was superior to R2 of the SRK/T and Haigis formulas: R2 = 0,70 versus R2 = 0,11 (SRK/T), R2 = 0,17 (Haigis). Effective lens position estimated by the new formula (4,96 +/- 0,21) was not significantly different from ELP measured with SS-OCT (5,06 +/- 0,32) whereas ELP predicted by SRK/T and Haigis was significantly superior to the measured ELP (SRK/T 5,92 +/- 0,45; Haigis: 5,37 +/- 0,34). Mean absolute prediction error of the ELP was significantly inferior for the new formula compared to the SRK/T and Haigis formulas. Conclusion: the new formula incorporating data on anatomy and position of the crystalline lens measured by OCT swept-source predicts more accurately the postoperative ELP than the commonly used formulas.
Objectif : nous avons étudié la précision d’une nouvelle formule intégrant la biométrie et la position du cristallin mesurées en OCT swept-source pour prédire la poisiton finale de l’implant par rapport à 2 formules utilisées couramment (SRK/T et Haigis) chez des patients candidats à une phacoéxérèse. Méthodes : les paramètres biométriques cristalliniens ont été recueillis in vivo grâce à un OCT swept-source de segment antérieur (CASIA2, Tomey, Japon) après dilatation pupillaire lors d’une étude prospective monocentrique. La longueur axiale et le blanc-à-blanc ont été mesurés en biométrie optique (IOLMaster 500). La position finale de l’implant a été mesurée en OCT à 1 mois post-opératoire. Les données ont été divisées en 2 groupes de façon aléatoire. Le 1er groupe (N = 31 yeux) a permis de créer une nouvelle formule intégrant la profondeur de chambre antérieure, l’épaisseur du cristallin et la position équatoriale du cristallin grâce à une analyse de régression linéaire multiple. Cette formule a ensuite été testée sur le 2e groupe (N = 30 yeux). Le coefficient de détermination de la position finale de l’implant R2 de la nouvelle formule a été comparée aux formules SRK/T et Haigis. Résultats : soixante-et-un yeux de 41 patients ont été inclus. L’âge moyen était de 71,9 +/- 7,4 (51-89 ans). Les valeurs moyennes de longueur axiale, profondeur de chambre antérieure, kératométrie et d’épaisseur cristallinienne étaient respectivement de : 23,8 +/- 1,2 mm, 2,60 +/- 0,38 mm, 43,9 +/- 1,6 D et 4,59 +/- 0,43 mm. La distance au plan équatorial cristallinien était plus corrélée à l’ELP que la profondeur de chambre antérieure : (R=0,79; R=0,63; p<0,001). Le R2 de la position finale de l’implant estimée par la nouvelle formule était supérieur aux 2 autres formules : R2 = 0,70 contre R2 = 0,11 (SRK/T), R2 = 0,17 (Haigis). La position finale de l’implant estimée par la nouvelle formule (4,96 +/- 0,21) n’était pas statistiquement différent de l’ELP mesurée en OCT (5,06 +/- 0,32) alors que l’ELP prédite par les 2 autres formules était significativement supérieur à l’ELP mesurée (SRK/T 5,92 +/- 0,45; Haigis : 5,37 +/- 0,34). La moyenne de l’erreur prédite absolue de l’ELP était significativement inférieure pour la nouvelle formule par rapport aux 2 autres formules. Conclusion : la nouvelle formule intégrant l’anatomie et la position du cristallin mesurées en OCT swept-source prédit plus précisément la position finale de l’implant que 2 formules utilisées couramment.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2019_Bentata.pdf (2.46 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02497475 , version 1 (03-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02497475 , version 1

Cite

Rabia Bentata. Intérêt de la biométrie et de la mesure de la position du cristallin par OCT swept-source dans l'estimation de la position des implants intraoculaires après chirurgie de la cataracte. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02497475⟩
102 View
239 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More