Genre et santé : enquête qualitative auprès de médecins généralistes sur leurs représentations des disparités en santé entre les hommes et les femmes réalisée en 2019 dans les Pyrénées Atlantiques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Gender Medicine: how do general practitioners perceive health differences between men and women?

Genre et santé : enquête qualitative auprès de médecins généralistes sur leurs représentations des disparités en santé entre les hommes et les femmes réalisée en 2019 dans les Pyrénées Atlantiques

Abstract

Background: studies have revealed specific differences in terms of prevalence of depression and cardio-vascular diseases, which biological differences between men and women alone, cannot explain. Studies in the field of social sciences have explored how men and women’s different social representations of health are consistent with gender related health differences. Objective: this study aims to explore the perception that General Practitioners (GPs) have of health differences between men and women in order to compare them to subjective and objective differences between men's health and women's health. Method: semi-structured interviews were conducted with male and female GPs until respondents could not provide any more information. Data analysis was performed using the grounded theory method with the concept of double coding. Results : 12 interviews were conducted. This study shows that GPs are more likely to perceive the lack of wellbeing in female patients, finding it difficult to diagnose depression in male patients. GPs perceive cardio-vascular diseases as a male disease and express difficulties in the diagnosis of myocardial infarction in female patients. The way GPs perceive gender related health behaviour is consistent with the differences in which men and women perceive and value their own health. Conclusion: this study has shown evidence that GP perception of health differences between women and men may contribute to the gender gap, as their perception is consistent with previous literature which outlines men and women’s subjective representations and objective health differences for a range of medical conditions and behaviours. To address the gender gap in terms of health, this study highlights the need for a multi-disciplinary approach with contribution from medical and social sciences to ensure gender medicine is integrated in the medical curriculum, without overlooking other social factors.
Contexte : des écarts de prévalence en termes de maladies entre les hommes et les femmes, que les différences biologiques seules n‘expliquent pas, ont pu être mis en évidence dans la dépression et les maladies cardio-vasculaire (MCV). Des travaux de sociologie se sont intéressés à la concordance entre représentations genrées de la santé dans la population générale et les différences de santé entre hommes et femmes. Objectif : cette étude vise à explorer les représentations des médecins généralistes (MG) sur les disparités en santé entre hommes et femmes afin de les confronter aux représentations de la santé dans la population générale et à la morbidité différentielle des hommes et des femmes. Méthode : des entretiens individuels semi-dirigés ont été menés auprès de MG hommes et femmes jusqu’à saturation des données. Les verbatims ont été analysés selon la méthode de la théorisation ancrée par deux investigatrices avec un double codage. Résultats : 12 entretiens ont été réalisés. Cette étude montre que l’expression genrée du mal-être est plus facilement perçue par les MG chez les femmes que chez les hommes, chez qui la dépression est plus difficile à repérer. Les MG ont une représentation masculine des MCV et expriment des difficultés dans le diagnostic de l’infarctus du myocarde (IDM) chez les femmes. Leur perception des comportements genrés des patients est conforme aux représentations genrées de la santé dans la population générale. Conclusion : les représentations chez les MG des disparités en santé entre hommes et femmes, en étant conformes aux représentations genrés dans la population générale et à la morbidité différentielle, peuvent venir renforcer les disparités en santé des hommes et des femmes. Cette étude met en évidence l’intérêt d’intégrer la question du genre et de la santé à la formation médicale, notamment dans une approche pluri-disciplinaire avec les sciences sociales, sans occulter les autres déterminants sociaux de santé.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Levoir_Camille_Tiphaine.pdf (655.64 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02498459 , version 1 (04-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02498459 , version 1

Cite

Tiphaine Levoir, Camille Levoir. Genre et santé : enquête qualitative auprès de médecins généralistes sur leurs représentations des disparités en santé entre les hommes et les femmes réalisée en 2019 dans les Pyrénées Atlantiques. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02498459⟩
136 View
91 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More