Résultats de 81 procédures de recanalisations fémoro-poplitées longues par la technique de safari au CHU de Caen - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Results of 81 extensive femoropopliteal recanalization by the safari technique at CHU of Caen

Résultats de 81 procédures de recanalisations fémoro-poplitées longues par la technique de safari au CHU de Caen

Abstract

Introduction. This is a retrospective, monocentric, observational study of the long term outcome of endovascular management of TASC C and D femoropopliteal occlusions using the SAFARItechnique. Material and method. 81 procedures over 77 patients of 80.4 years on average were conducted between October 2012 and January 2017 at CHU de Caen. Before each procedure, an anterograde recanalization attempt was made. The retrograde puncture was performed on below the knee vessels. The primary endpoint was primary patency at 1 and 5 years. Secondary endpoints were: procedural success, secondary patency, TLR, TER, local complication rate, 30 day and overall mortality, cardiovascular events during the followup and limb salvage rate. Results. Of 77 patients, 68.8% was in permanent chronic ischemia and 31.2% with claudication. The procedural success rate was 9 7.5%. Primary patency at 1 year was 71.8% and 44.3% at 5 years. Secondary patency was 79,8% at 1 year and 68.4% at 2 years. TLR indemnity rate was 59,6% at 5 years. TER indemnity rate was 75.8% at 5 years. Mortality at 30 day was 7.8%. Mortality at followup was 46.8%. The local complication rate was 11.1%. The cardiovascular event rate was 8.9%. The salvage limb rate was 96.1%. Conclusion. Long femoro popliteal recanalization fails in 20% of cases by anterograde access. The use of the SAFARI technique seems feasible, safe and can improve this failure rate.
Introduction. Il s'agit d'une étude rétrospective monocentrique observationnelle sur les résultats à long terme de la prise en charge endovasculaire des occlusions fémoro-poplitées TASC C et D par la technique de SAFARI. Matériel et méthode. 81 procédures sur 77 patients de 80,4 ans en moyenne ont été réalisées entre octobre 2012 et janvier 2017 au CHU de Caen. Avant chaque procédure une tentative de recanalisation par voie antérograde a été réalisée. La ponction rétrograde a été réalisée sur un axe de jambe. La perméabilité primaire à 1 an et à 5 ans était le critère de jugement principal. Les critères secondaires étaient le succès technique, la perméabilité secondaire, le TLR, le TER, le taux de complication locale, la mortalité à 30 jours et globale, les évènements cardiovasculaires durant le suivi et le taux de sauvetage de membre. Résultats. Sur 77 patients, 68,8% étaient en ischémie chronique permanente et 31,2% en ischémie d’effort. Le succès technique était de 97,5%. La perméabilité primaire à 1 an était de 71,8 % et 44,3 % à 5 ans. La perméabilité secondaire était de 79,8 % à 1an et 68,4 % à 2 ans. Le taux d’indemnité de TLR était de 59,6 % à 5 ans. Le taux d’indemnité de TER était de 75,8 % à 5 ans. La mortalité à J30 était de 7,8%. La mortalité au décours du suivi était de 46,8%. Le taux de complication locale était de 11,1%. Le taux d’évènement cardiovasculaire était de 8,9 %. Le taux de sauvetage de membre était de 96,1%. Conclusion. Une recanalisation fémoro-poplitée longue échoue dans 20% des cas par voie antérograde. L'utilisation de la technique de SAFARI est faisable et sûre et peut modifier favorablement ce taux d'échec.
Fichier principal
Vignette du fichier
INAFLAS Rachid Chir G.pdf (2.63 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02498599 , version 1 (04-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02498599 , version 1

Cite

Rachid Inaflas. Résultats de 81 procédures de recanalisations fémoro-poplitées longues par la technique de safari au CHU de Caen. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02498599⟩
73 View
1018 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More