Pharmacocinétique de population de l'amikacine chez les patients de réanimation traités par laparostomie avec pansement aspiratif - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Amikacin population pharmacokinetic study about Critically Ill Patients with Open Abdomen and Negative Pressure

Pharmacocinétique de population de l'amikacine chez les patients de réanimation traités par laparostomie avec pansement aspiratif

Abstract

Introduction: the main objective of this study is to characterize the pharmacokinetics (PK) of amikacin and to assess the appropriateness of recommended regimens in patients treated with open abdomen (OA) and negative pressure therapy (NPT). Methods: over a 5 year period, every septic patients who underwent therapeutic drug monitoring (TDM) of amikacin while treated by OA/NPT was retrospectively included for analysis. Multivariable logistic regression was used to determine the risk of amikacin empirical underdosing (Cmax < 60 mg/L) and overdosing (Cmax > 80 mg/L), adjusting for amikacin doses, age, sex, total (TBW) and adjusted body weight (ABW), SOFA score and renal function. A population PK modelling was performed with external validation in patients who underwent or not continuous renal replacement therapy (CRRT). Monte Carlo simulations were employed to determine the fractional target attainment (FTA) for the PK/PD targets (Cmax/MIC ratio > 8). Results: over the study period, 70 patients were included (contributing for 179 concentration values). The rate of empirical underdosing was 21%, only depending on the ABW-pondered amikacin dose (p = 0.001). The rate of overdosing was 51%, associated with higher doses (p = 0.001), higher TBW (p = 0.05) and lower CLCR values (p = 0.018). The reported central volume of distribution (Vd) in non-CRRT and CRRT patients was 23.5 and 25.6 L respectively. In Monte Carlo simulations, ABW-adjusted doses between 20 and 35 mg/kg were needed to reach an FTA > 85% for various renal functions. Conclusion: despite an increased Vd and a wide inter-individual variability, desirable PK/PD targets may be achieved using an ABW-pondered loading dose of 25 - 30 mg/kg. When targeting less susceptible pathogens, higher dosing regimens are probably needed in ARC patients. Further studies are needed to assess the effect of OA/NPT in PK parameters of antimicrobial agents.
Introduction : l’objectif principal de cette étude est de caractériser la pharmacocinétique de l’amikacine et de déterminer sa posologie optimale chez les patients traités par laparostomie avec thérapie négative. Méthodes : durant 5 ans, les patients septiques de réanimation pour lesquels un dosage d’amikacinémie avait été réalisé ont été inclus de façon rétrospective. Une analyse logistique multivariée a été utilisée pour déterminer le risque de sous-dosage (Cmax < 60 mg/L), sur dosage (Cmax > 80 mg/L) avec ajustement sur les doses d’amikacine, l'âge, le sexe, le poids total et le poids ajusté, le score SOFA et la fonction rénale. Une modélisation pharmacocinétique de population avec validation externe a été réalisée chez les patients hors épuration extra-rénale (EER) et sous EER. Une simulation de la Monte Carlo a été utilisée pour déterminer la probabilité d’atteindre l’objectif PK/PD (ratio Cmax/CMI > 8). Résultats : durant la période d’étude, 70 patients ont été inclus (contribuant à 179 dosages). Le taux de sous-dosage empirique était de 21% et dépendait uniquement de la dose d’amikacine rapportée au poids ajusté (p= 0,0001). Le taux de surdosage était de 51% et était associé à des posologies élevées (p= 0,0001), au surpoids (p = 0.05) et une diminution de la clairance de la créatinine (p = 0.018). Le volume de distribution central des patients épurés et non épurés était respectivement de 23,5 et 25,6L. Pour atteindre l’objectif PK/PD dans plus de 85% des cas, la simulation de Monte Carlo a mis évidence que les posologies nécessaires allaient de 20 à 35 mg/kg de poids ajusté en fonction des diverses fonctions rénales. Conclusion : malgré une augmentation du Vd et des clairances rénales hétérogènes, les cibles PK/PD empirique seraient atteintes moyennant des posologies s’étendant de 25 à 30 mg/kg de poids ajusté. Lorsque des pathogènes à CMI élevées sont ciblés, des doses plus élevées sont probablement nécessaires chez les patients hyperclairants. Des études complémentaires sont nécessaires pour évaluer l’effet de laparostomie avec pression négative sur la pharmacocinétique des antibiotiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Roure.pdf (1.85 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02498643 , version 1 (04-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02498643 , version 1

Cite

Stéphanie Roure. Pharmacocinétique de population de l'amikacine chez les patients de réanimation traités par laparostomie avec pansement aspiratif. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02498643⟩
126 View
476 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More