Pratique de la diversification alimentaire chez le nourrisson : étude transversale descriptive auprès de parents d’enfants de 4 à 24 mois - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Infant food diversification practice: descriptive cross-sectional study of parents of children from 4 to 24 month

Pratique de la diversification alimentaire chez le nourrisson : étude transversale descriptive auprès de parents d’enfants de 4 à 24 mois

Abstract

Due to the current medical demographics of pediatricians, general practitioners will have to play a vital role in the follow-up of children. The recommendations concerning dietary diversification have continued to evolve in recent years. With the growing sources of non-medical information, doctors need to provide parents with clear and tailored responses to guide them step-by-step through diversification. Through this study, we wanted to study current practices of parents regarding dietary diversification and infant feeding in light of current recommendations. This was a quantitative cross-sectional descriptive study conducted from May 1 to June 30, 2019 among pediatricians and general practitioners in Alencon. The questionnaires were left in self-service in the waiting room. Our study allows us to realize that the recommendations are partially applied by the parents on the city of Alencon. Regarding the age of the beginning of the diversification, almost 2/3 of the parents were in agreement with the recommendations of 4 to 6 months. The same proportion can be found for the age of introduction of fruits and vegetables. The differences with respect to recommendations appear, however, with proteins, fats, allergenic foods or gluten. Breastfeeding recommendations are still moderately followed despite the gradual increase from year to year. The choice of artificial milk recommended by age is in agreement with the recommendations by a small majority until the age of 1 year. After cow's milk begins to take a prominent place while learned societies advise growth milk up to 3 years. The most used source of information should be the practitioner using the health log. GPs and pediatricians have a key role in providing information on dietary diversification, but there is also a need for appropriate supports available to parents to help them achieve this step. Updating the health book and guides distributed by general practitioners or pediatricians would be a very good proposal.
Du fait de la démographie médicale actuelle des pédiatres, les médecins généralistes vont être amenés à avoir un rôle essentiel dans le suivi des enfants. Les recommandations concernant la diversification alimentaire n’ont cessé d’évoluer ces dernières années. Avec les sources d’informations non médicales qui se multiplient, les médecins doivent apporter aux parents des réponses claires et adaptées afin de les guider étape par étape lors de la diversification. À travers cette étude, nous avons voulu étudier les pratiques actuelles des parents concernant la diversification alimentaire et l’alimentation du nourrisson au regard des recommandations actuelles. Il s’agissait d’une étude descriptive transversale quantitative effectuée du 1er mai au 30 juin 2019 chez les pédiatres et les médecins généralistes d’Alençon. Les questionnaires ont été laissés en libre service en salle d’attente. Notre étude nous permet de nous rendre compte que les recommandations sont partiellement appliquées par les parents sur la ville d’Alencon. Concernant l’âge de début de la diversification, presque 2/3 des parents étaient en accord avec les recommandations soit de 4 à 6 mois. On peut retrouver la même proportion concernant l’âge d’introduction des fruits et des légumes. Les différences vis à vis des recommandations apparaissent, par contre, avec les protéines, les matières grasses, les aliments allergisants ou encore sur le gluten. Les recommandations en matière d’allaitement maternel sont encore moyennement suivies malgré l’augmentation progressive d’année en année. Le choix du lait artificiel recommandé selon l’âge est en accord avec les recommandations à une petite majorité jusqu’à l’âge de 1 an. Après le lait de vache commence à prendre une place importante alors que les sociétés savantes conseillent le lait de croissance jusqu’à 3 ans. La source d’informations la plus utilisée doit être le praticien à l’aide du carnet de santé. Les médecins généralistes et pédiatres ont un rôle primordial dans l’information sur la diversification alimentaire mais il faut aussi des supports adaptés et disponibles aux parents pour leur permettre de réaliser au mieux cette étape. La mise à jour du carnet de santé et des guides distribués par les médecins généralistes ou pédiatres seraient une très bonne proposition.
Fichier principal
Vignette du fichier
NICOLAS Gabriel.pdf (1.93 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02502795 , version 1 (09-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02502795 , version 1

Cite

Gabriel Nicolas. Pratique de la diversification alimentaire chez le nourrisson : étude transversale descriptive auprès de parents d’enfants de 4 à 24 mois. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02502795⟩
422 View
2712 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More