Étude analytique rétrospective des appels concernant les enfants de 48 mois et moins à la régulation du SAMU 35 en 2018 - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Retrospective analytical study of calls relating to children under 48 months to the regulation at SAMU 35 in 2018

Étude analytique rétrospective des appels concernant les enfants de 48 mois et moins à la régulation du SAMU 35 en 2018

Abstract

Introduction: In France thanks to Emergency Medical Assistance and the Permanence of Ambulatory Care access to care is available 24/7. It is regulated by the reception and regulation centers of the SAMU calls. Few elements are known about pediatric calls. This study aims to analyze the characteristics of calls and the medical problems motivating them. Methods: We carried out a retrospective observational analytic study on call control records for children aged 48 months and under at the UAS of Ille-et-Vilaine in 2018. We decided to analyze the calls of the days 1, 10 and 20 of each month. Thus we have determined the main reasons for calls. The data were analyzed using descriptive statistics. Results: Of 160,938 cases, 17,859 (11.10%) involved children aged 48 months or less. We excluded 16,016 (out-of-day calls 1, 10 and 20), and analyzed 1843 files. The main motivating motives were: fever (28.76%), head trauma (11.72%), and digestive symptoms (10.04%). The most common prehospital response was medical advice (50.90%). Discussion: Our results provide a better understanding of pediatric emergency calls and could be useful in guiding the pediatric training of regulatory staff. Conclusion: In a French urgent care system overwhelmed by the increase in requests and consultations, a better knowledge of the characteristics of the patients and their needs can help to improve the organization and the pre-hospital care.
Introduction : en France grâce à l’Aide Médicale d’Urgence et La Permanence des Soins ambulatoires l’accès aux soins est disponible 24h/24 et 7j/7. Cet accès est régulé dans les Centre de Réception et de Régulation des Appels des SAMU. Peu d’éléments sont connus sur les appels d’urgences pédiatriques. Cette étude vise à analyser les caractéristiques de ces appels et en particulier les problèmes médicaux les motivants. Méthodes : nous avons réalisé une étude analytique observationnelle rétrospective sur les dossiers de régulation des appels d’urgences pédiatriques pour des enfants de 48 mois et moins en 2018, gérés par le centre 15 du SAMU d’Ille-et-Vilaine. Nous avons décidé d’analyser les appels des jours 1, 10 et 20 de chaque mois. Ainsi nous avons déterminé les principaux motifs d’appels. Les données ont été analysées à l’aide de statistiques descriptives. Résultats : sur un total de 160 938 dossiers, 17 859 (11,10%) concernaient des enfants de 48 mois ou moins. Nous en avons exclu 16 016 (appels hors jours 1, 10 et 20), et avons analysé les 1843 dossiers restants. Les principaux motifs motivants les appels étaient : la fièvre (28,76%), les traumatismes crâniens (11,72%), et les symptômes digestif (10,04%). La réponse pré-hospitalière la plus souvent proposée par les médecins régulateurs était le conseil médical (%). Discussion : nos résultats permettent une meilleure connaissance des appels d’urgence pédiatriques et pourraient être utiles pour orienter au mieux la formation en pédiatrie du personnel de régulation ARM et MR. Conclusion : dans un système de soins urgents français submergés par l’augmentation des demandes et des consultations, une meilleure connaissance des caractéristiques des patients et de leurs besoins peut aider à améliorer l’organisation et les prises en charge pré-hospitalières.
Fichier principal
Vignette du fichier
RAYNIER Johanna.pdf (1.81 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02503558 , version 1 (10-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02503558 , version 1

Cite

Johanna Raynier. Étude analytique rétrospective des appels concernant les enfants de 48 mois et moins à la régulation du SAMU 35 en 2018. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02503558⟩
107 View
227 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More