« Adaptive proximal scaphoid implant » : indications et résultats à long terme - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Adaptive proximal scaphoid implant: indications and long-term results

« Adaptive proximal scaphoid implant » : indications et résultats à long terme

Abstract

Introduction : Adaptive proximal scaphoid implant (APSI) is a pyrocarbon implant which does not need any fixation. In radio-scaphoid osteoarthritis APSI is used to replace the proximal pole of the scaphoid with the intent to prevent carpal collapse by maintaining the height and kinematic of the carpus. Only few studies report results of APSI and the follow-up is short. This study aims to define the indications of APSI and to evaluate the long-term results.
Patients and methods : This is a monocentric study including all patients that underwent an arthroplasty of the scaphoid proximal pole using an APSI between 1994 and 2010. Patients were assessed using auto-questionnaires, measuring ranges of motion, hand strength and dynamic X-ray views.
Results : There were 19 patients included with a mean follow-up of 11 years. The mean range of motion were 106° in flexion-extension and 33° in radial-ulnar deviation. The mean grip strength was 72% of the contralateral side. The mean Mayo Wrist score was 69/100, the mean QDASH 26/100 and the mean PRWE 25/100. After 10 years, evolution to osteoarthritis was noted in 32% of the patients. This was associated with a decrease of the carpal height. More specifically, capito-lunate osteoarthritis was noted after 10 years. No osteoarthritis was diagnosed at the radio-lunate articulation.
Conclusion : APSI is a treatment option that enables patients with SNAC, SLAC I/ II to preserve the strength and mobility with good functional results. But this arthroplasty does not prevent natural evolution to a carpal collapse after a follow-up of 20 years which is clinically well tolerated.
Introduction : l’implant adaptatif du scaphoïde proximal (APSI) est une prothèse en pyrocarbone qui remplace le pôle proximal du scaphoïde dans le but de traiter l’arthrose radio-scaphoïdienne. Très peu d’études existent dans la littérature et leur suivi est souvent court. Le but de cette étude est de définir les indications et d’évaluer les résultats à long-terme de cet implant.
Patients et méthode : ont été inclus dans cette étude tous les patients ayant bénéficié d’une arthroplastie du pôle proximal du scaphoïde par cet implant entre 1994 et 2010. Ces patients ont tous été évalués cliniquement et radiologiquement.
Résultats : cette étude inclus 19 patients avec un recul moyen de 11 ans. Les arcs de mobilité moyens étaient en flexion-extension de 106° et en inclinaison ulno-radiale de 33°. La force de serrage était en moyenne de 72 % du côté controlatéral. Le score de Mayo était en moyenne de 69/100, le QDASH de 26/100 et le PRWE de 25/100. Une évolution arthrosique a été retrouvée chez 32% des patients, corrélée à une diminution de la hauteur du carpe associée à une arthrose capito-lunaire à partir de 10 ans. L’articulation radio-lunaire n’était jamais atteinte.
Conclusion : l’implant APSI est une solution thérapeutique permettant aux patients présentant un poignet SNAC ou SLAC I/II de préserver la force et la mobilité avec des résultats fonctionnels satisfaisants. Au terme de 20 ans d’évolution cette arthroplastie n’empêche pas l’évolution naturel arthrosique du carpe dégénératif.
Fichier principal
Vignette du fichier
2018NICEM003.pdf (5.99 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02505604 , version 1 (11-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02505604 , version 1

Cite

Marie-Anne Poumellec. « Adaptive proximal scaphoid implant » : indications et résultats à long terme. Médecine humaine et pathologie. 2018. ⟨dumas-02505604⟩
58 View
553 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More