Le modèle « base de données » d’Hiroki Azuma et sa mise à l’épreuve dans la série d’animation japonaise Lucky Star (2007) - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Le modèle « base de données » d’Hiroki Azuma et sa mise à l’épreuve dans la série d’animation japonaise Lucky Star (2007)

Abstract

[...] Ce mémoire ambitionne d’étudier l’animation japonaise dans le domaine sériel et télévisuel plutôt que d’étudier les récurrences d’un auteur. Par ce processus, je souhaite comprendre à la fois les spécificités de ces objets et les mettre en perspective avec une étude préalable autour de l’animation, de la sérialité et, plus généralement, de la fiction. Je ne veux pas limiter mon approche à un regard analytique subjectif, mais le lier à de nombreuses théories préexistantes pour témoigner d’une diversité de regards.
À l’inverse d’Aumont, je ne souhaite pas fournir des observations qui ne se basent que sur une analyse personnelle, mais aussi me pencher sur le contexte et le vocabulaire entourant ces productions. De fait, je m’appuierai sur une bibliographie composée de chercheurs anglophones et francophones ainsi que sur des traductions d’écrits japonais. Mon objectif est d’organiser différents textes de manière cohérente, autour d’un support théorique central. Ma réflexion s’appuie sur l’ouvrage Génération Otaku : les enfants de la postmodernité d’Hiroki Azuma, publié en 2001 au Japon et en 2008 en France, qui réfléchit la fiction nippone à travers ses produits dérivés et ses fictions amateurs. Le rapport aux oeuvres s’appuie sur une relation socio-historique entre l’époque de leur production et la façon dont elles sont façonnées et consommées. L’auteur montre un processus de dé-hiérarchisation entre des productions originales et leurs réadaptations, qu’il lie à l’essor des technologies informatiques. Il réunit ces observations autour d’un modèle théorique basé autour de la « base de données », un modèle fictionnel ressemblant à de nombreux égards au fonctionnement de base de données informatiques réelles. L’ambition de ce mémoire sera de comprendre, d’observer et de nuancer ses effets à travers une série d’animation japonaise. Pour comprendre les tenants et les aboutissants de cette théorie, il convient tout d’abord de revenir sur le contexte qui a mené l’auteur à élaborer cette théorie, du fait de sa résonance avec une histoire culturelle japonaise [...]
Fichier principal
Vignette du fichier
2020_MM2_AugerS.pdf (1.74 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02506404 , version 1 (12-03-2020)

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02506404 , version 1

Cite

Simon Auger. Le modèle « base de données » d’Hiroki Azuma et sa mise à l’épreuve dans la série d’animation japonaise Lucky Star (2007). Sciences de l'Homme et Société. 2020. ⟨dumas-02506404⟩
305 View
695 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More