Une meilleure maîtrise de l’activité physique et des habitudes alimentaires permet-il de contrôler la prise de poids des personnels embarqués : à propos d’une étude prospective sur deux frégates anti sous-marines - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Une meilleure maîtrise de l’activité physique et des habitudes alimentaires permet-il de contrôler la prise de poids des personnels embarqués : à propos d’une étude prospective sur deux frégates anti sous-marines

Abstract

Surpoids et obésité sont l’un des plus grands challenges pour la société actuelle. A cause du déclin de l’activité physique dans l’environnement professionnel et privé, de l’accroissement des ressources alimentaires, le nombre de personnes en surpoids et obèses a augmenté. Le milieu militaire, par extension la Marine, est tout aussi concerné par ce fléau. Malgré l’environnement professionnel plébiscitant le sport, les contraintes sont parfois difficiles à concilier avec une activité sportive. Dans la Marine, il existe très peu d’études spécifiques concernant cette problématique, or dans le cadre militaire, les normes d’aptitude médicale à servir sont strictes. L’obésité entraîne une inaptitude à l’embarquement. Nous avons donc décidé de mettre en œuvre une étude prospective dont l’objectif est de tester l’hypothèse que l’application pendant 1 an de recommandations d’hygiène alimentaire et sportive basées sur le Programme National Nutrition Santé sur une population de marins embarqués permet de diminuer significativement leur prise de poids. Au cours de notre étude, nous déplorons beaucoup de « perdus de vue », ne permettant pas de conclure à une évolution significative de la prise de poids liée aux modifications des habitudes hygiéno-diététiques à bord. Nous nous sommes aussi heurtés à de très nombreuses problématiques. Tout d’abord le poids des traditions culinaires très fort à bord des bâtiments de la Marine. Ensuite, le service vivres et les cuisines sont soumis à de nombreuses contraintes telles, le stockage, les budgets, les changements d’effectifs rapides lors des périodes d’alerte, etc. De plus, le plan alimentaire enseigné aux GECOLL (GErant de COLLectivité) est également source de nombreuses erreurs diététiques. Le service des sports est également soumis à de très nombreuses contraintes d’organisation et d’espace à bord. Pour finir, le PNNS est un bon outil, mais celui-ci présente de nombreuses failles, dont un essoufflement des modalités de communication.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Daurat.pdf (1.99 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02506434 , version 1 (12-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02506434 , version 1

Cite

Maëlle Daurat. Une meilleure maîtrise de l’activité physique et des habitudes alimentaires permet-il de contrôler la prise de poids des personnels embarqués : à propos d’une étude prospective sur deux frégates anti sous-marines. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02506434⟩
90 View
286 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More