La pratique avancée en soins infirmiers : mise au point et perspectives pour la médecine générale - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

La pratique avancée en soins infirmiers : mise au point et perspectives pour la médecine générale

Abstract

Introduction: Among the projects of the Health Act 2018-2022 is voted the creation of a new specialty of nurses in advanced practice. They will be able to become medical assistants to liberal doctors but also to practice in a liberal way.
Objective: To develop knowledge and assess the perspective of future collaboration between physicians and nurses in advanced practice being assistant or liberal to general practitioners.
Methods: A qualitative survey was conducted among ten private general practitioners working in group or individual practices, in urban or rural areas, interviewed in semi-structured interviews from August to September 2019. The interviews were recorded, transcribed in full and then analyzed by axial coding.
Outcome: Communication on the creation of a new advanced practice nursing specialty is partial among the physicians interviewed and none are considering collaborating with an advanced nurse practitioner as a medical assistant. The main causes are responsibility, salary, cost, subsidies that is elitist, digressive eligibility criteria over three years and the objectives of increasing the number of patients who cannot be reached with a qualitative/quantitative imbalance in consultations as well as the lack of contact with patients. Concerning the liberal advanced nurse practitioner, the doctors interviewed refuse to give their stable chronic patients and question the level of training that allows them to prescribe and the responsibility of being the referring doctor.
Conclusion: This survey reveals the difficulty and often the refusal of future collaboration between general practitioners and nurses in advanced practice as medical assistants or liberal. For many, this new collaboration as it stands, offends their vision of general medicine. Generals physicians want a change in established competencies.
Introduction :
Parmi les projets de la loi Santé 2018-2022 est votée la création d’une nouvelle spécialité d’infirmiers en pratique avancée. Ils pourront devenir des assistants médicaux auprès des médecins libéraux mais aussi exercer de manière libérale.
Objectif :
Faire une mise au point des connaissances et évaluer la perspective de la future collaboration entre les médecins et les infirmiers en pratique avancée en assistants médicaux ou libéraux auprès des médecins généralistes.
Méthode :
Une enquête qualitative a été menée auprès de dix médecins généralistes libéraux exerçant en cabinet de groupe ou en individuel, en milieu urbain ou rural, interviewés lors d’entretiens semi dirigés d’août à septembre 2019. Les entretiens ont été enregistrés, retranscris intégralement puis analysés par codage axial.
Résultat :
La communication sur la création d’une nouvelle spécialité d’infirmiers en pratique avancée est partielle auprès des médecins interviewés et aucun n’envisage de collaboration avec un infirmier en pratique avancée en assistant médical. Les principales causes sont la responsabilité, le salariat, le coût, les aides avec critères d’éligibilité élitiste, dégressives sur trois ans et les objectifs d’augmentation de patientèles inatteignables source de déséquilibre qualitatif/quantitatif des consultations ainsi que la perte de contact avec les patients. Concernant l’infirmier en pratique avancée libéral, les médecins interviewés refusent de confier leurs patients chroniques stables, remettent en cause le niveau de formation qui leur permet de prescrire et ne veulent pas de la responsabilité de médecin référent.
Conclusion :
Cette enquête révèle la difficulté et souvent le refus d’une future collaboration des médecins généralistes avec les infirmiers en pratique avancée en tant qu’assistant médical ou libéral. Pour beaucoup, cette nouvelle collaboration en l’état heurte leur vision de la médecine générale libérale. Les médecins souhaitent une modification des compétences établies.
Fichier principal
Vignette du fichier
2019NICEM153.pdf (2.12 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02507787 , version 1 (13-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02507787 , version 1

Cite

Jean-François Colmas. La pratique avancée en soins infirmiers : mise au point et perspectives pour la médecine générale. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02507787⟩
789 View
2968 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More