Évaluation systématique de la consommation d’alcool récente chez les 18-35 ans consultant aux urgences du CHU de Bordeaux et impact sur la morbidité - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Évaluation systématique de la consommation d’alcool récente chez les 18-35 ans consultant aux urgences du CHU de Bordeaux et impact sur la morbidité

Abstract

Introduction : malgré une diminution de la consommation d’alcool par habitant en France depuis les années soixante. Il persiste un profil d’alcoolisation ponctuelle massive chez les jeunes, et 10 % des consommateurs consomment 58% du volume total d’alcool annuel. Nous avons évalué la part réelle des consommateurs récents aux urgences et recherché une association avec leur motif de consultation et leur profil psychosocial. Matériel et méthode : étude observationnelle, transversale, prospective et multicentrique sur le CHU de Bordeaux durant 15 jours 24h sur 24. Tous les patients de 18 à 35 ans consultant aux urgences et aptes à répondre ont été interrogés sur leur consommation récente, habituelle et leur profil psycho-social. Les diagnostics pour chaque patient étaient enregistrés. Résultats : 172 patients sur 516 inclus avaient consommé récemment dont 46% avaient eu une API, 76.54% avaient une consommation à risque de mésusage et 7.1% avaient une dépendance probable avec des différences significatives selon les catégories socio-professionnelles. La consommation d’alcool récente majorait le risque de co-consommation de tabac (OR = 3.5, p < 0.001), de cannabis (OR = 2.49, p < 0.001) et de stimulants (OR = 6.28, p < 0.01). 10% des patients reconnaissaient que leur présence était en lien avec l’alcool. L’alcool augmentait la survenue de motifs traumatiques (RR = 1.65, p < 0.001) et psychiatriques (RR=1.18, p < 0.001). Discussion : le caractère déclaratif crée des biais de désirabilité sociale et biais de mémoire. Il y avait une sur-représentation des étudiants et des employés et les motifs de consultations psychiatriques étaient sous-représentés rendant discutable la significativité des résultats. Conclusion : il apparait essentiel de dépister les consommations d’alcool récentes et les mésusages aux urgences même en l’absence de signe d’ivresse. Les consommations faibles ne doivent pas être négligées, particulièrement en traumatologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Voisin.pdf (2.79 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02507845 , version 1 (13-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02507845 , version 1

Cite

Ronan Voisin. Évaluation systématique de la consommation d’alcool récente chez les 18-35 ans consultant aux urgences du CHU de Bordeaux et impact sur la morbidité. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02507845⟩
55 View
179 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More