Femmes médecins généralistes et relation médecin-patient : étude qualitative auprès de patients ayant déclaré une femme médecin traitant en Gironde - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Women general practitioners and physician-patient relationship: qualitative study with patients who reported a woman general practitioner in Gironde (France)

Femmes médecins généralistes et relation médecin-patient : étude qualitative auprès de patients ayant déclaré une femme médecin traitant en Gironde

Abstract

Introduction: medical feminization is a growing phenomenon, and parity should be reached in France in 2020. The practice of women differs from that of men in their organization, but also in the relational domain. Knowing that a quality doctor-patient relationship improves the quality of care, we interviewed patients who had chosen a female GP to gather their feelings about their relationship with their doctor and to study the quality of their care. Method: a qualitative study of 11 semi-structured telephone interviews with patients with various profiles was conducted. The analysis of the data was carried out according to the method of grounded theory, with the help of the software N Vivo. Results: the patients interviewed are satisfied with their relationship with their doctors, based on trust. They appreciate the softness, sensitivity and maternal aspect of their doctors. Greater listening, a more empathetic attitude, and more patient-centered care are the observed benefits, while reduced working time is the main disadvantage. The woman-woman relationship is facilitated, while patients are not bothered by sex difference, there is no taboo, thanks to a quality relationship. The quality of the relationship is based on a good understanding, a human relationship, competence and availability. Conclusion: feminine quality improve the relationship and the quality of care, even if the personality of the doctor takes precedence over his sex.
Introduction : la féminisation médicale est un phénomène croissant, et la parité devrait être atteinte en France en 2020. La pratique des femmes diffère de celle des hommes dans leur organisation, mais aussi dans le domaine relationnel. Il est établi qu’une relation médecin-patient de qualité améliore la qualité des soins. Nous avons interrogé les patients ayant choisi un médecin traitant féminin afin de recueillir leur ressenti sur leur relation avec leur médecin et étudier la qualité de celle-ci. Méthode : une étude qualitative par 11 entretiens téléphoniques semi-dirigés, auprès de patients aux profils variés, a été menée. L’analyse des données a été réalisée selon la méthode de la théorisation ancrée, avec l’aide du logiciel N Vivo. Résultats : les patients interrogés sont satisfaits de leur relation avec leurs médecins, basée sur la confiance. Ils apprécient la douceur, la sensibilité et l’aspect maternel de leurs médecins. Une plus grande écoute, une attitude plus empathique, et une prise en charge plus centrée sur le patient, sont les avantages observés, tandis qu’un temps de travail réduit est l’inconvénient principal. La relation de femme à femme est facilitée, tandis que les patients hommes ne sont pas gênés par la différence de sexe qui n’entraine pas de tabou, grâce à une relation de qualité. La qualité de la relation repose sur une bonne entente, une prise en charge humaine, la compétence et la disponibilité. Conclusion : des qualités dîtes féminines améliorent la relation et la qualité des soins, même si la personnalité du médecin prime sur son sexe.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale _2019_Petit-Becquet-de-Megille.pdf (1.44 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02513307 , version 1 (20-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02513307 , version 1

Cite

Soline Petit Becquet de Megille. Femmes médecins généralistes et relation médecin-patient : étude qualitative auprès de patients ayant déclaré une femme médecin traitant en Gironde. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02513307⟩
119 View
604 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More