Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

L'efficacité de la stimulation magnétique transcrânienne profonde dans le traitement de la dépression pharmaco-résistante : une étude clinique comparative couplée à la TEP cérébrale au 18FDG

Résumé : Introduction : la stimulation magnétique transcrânienne répétitive (rTMS) peut être proposée dans la dépression résistante. Elle consiste en une stimulation cérébrale non invasive par une bobine délivrant des impulsions magnétiques sur le crâne. Ciblée sur le cortex préfrontal dorsolatéral (dlPFC) gauche, la rTMS est efficace dans 30-40 % des cas. Ces résultats pourraient être améliorés avec des bobines récentes dites profondes (« Hesed » et « Double-Cône ») présumées plus pénétrantes que les bobines standards (« figure-en-huit »). De plus, l’identification de marqueurs prédictifs de réponse à cette technique permettrait de mieux sélectionner les patients. L’objectif principal de ce travail est l’évaluation de l’efficacité de la rTMS profonde dans la dépression résistante. L’objectif secondaire est la recherche de marqueurs métaboliques de réponse à la rTMS. Méthode : nous avons réalisé une étude monocentrique, comparative, randomisée, en double aveugle, en deux bras : rTMS profonde (bobine Double Cône) et rTMS standard (bobine figure-en-huit). Les sujets bénéficiaient de vingt séances de rTMS appliquées sur le dlPFC gauche et d’une imagerie TEP-18FDG cérébrale pré et post cure. L’analyse principale était conduite en intention de traiter (ITT). Le critère de jugement (CJ) principal pour évaluer l’efficacité clinique était le score MADRS et les CJ secondaires étaient les scores QIDS-SR-16 et SF-12. Le métabolisme cérébral était comparé par une cartographie statistique paramétrique complétée d’analyses de corrélations avec les CJ précédemment citées. Résultats : de mars 2015 à octobre 2018, 45 sujets étaient randomisés entre rTMS standard (23 patients) et rTMS profonde (22 patients). Trente-six patients réalisaient l’intégralité du protocole. Les analyses comparatives en ITT ne montraient pas de différence significative sur les CJ. Le taux de réponse au score MADRS était de 44,4% dans le groupe rTMS standard et de 33,3% dans le groupe rTMS profonde (p=0,494). Le métabolisme glucidique du noyau caudé bilatéral avant stimulation était négativement corrélé aux scores MADRS (r=-0,418) et QIDS-SR-16 (r=-0,428), obtenus après la cure de rTMS. Conclusion : aucune différence d’efficacité clinique entre rTMS standard et profonde est mise en évidence. Un hypométabolisme pré-thérapeutique du noyau caudé suggèrerait une résistance à la rTMS. Cette hypothèse encourage la poursuite de l’étude des marqueurs métaboliques.
Complete list of metadatas

Cited literature [233 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02514981
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, March 23, 2020 - 10:46:48 AM
Last modification on : Wednesday, September 2, 2020 - 11:44:01 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 24, 2020 - 1:36:43 PM

File

TASTEVIN thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02514981, version 1

Collections

Citation

Maud Tastevin. L'efficacité de la stimulation magnétique transcrânienne profonde dans le traitement de la dépression pharmaco-résistante : une étude clinique comparative couplée à la TEP cérébrale au 18FDG. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02514981⟩

Share

Metrics

Record views

57

Files downloads

56