Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Accidents de plongée à manifestation respiratoire en milieu militaire : signes orientant vers un oedème pulmonaire d'immersion

Résumé : L’armée française emploie des plongeurs pour l’exercice de missions opérationnelles. Celles-ci peuvent entrainer des accidents respiratoires. En dehors de la noyade et du barotraumatisme pulmonaire, l’étude se focalise sur l’œdème pulmonaire d’immersion (OPI). Sa survenue s’expliquerait par une mécanique ventilatoire perturbée du fait des modifications hémodynamiques en lien avec l’immersion, de l’agression de la paroi alvéolo-capillaire par l’oxygène hyperbare ou encore des appareils de plongée spécialisés. L’objectif principal de notre étude a été d’étudier les proportions d’OPI parmi les accidents respiratoires en plongée militaire. L’objectif secondaire a été d’étudier les paramètres de plongée et groupes de symptômes en faveur de cette pathologie. Notre étude rétrospective porte sur l’ensemble des accidents de plongée militaires à manifestation respiratoire déclarés à la Cellule Plongée Humaine et Intervention Sous la Mer depuis 1988. Les symptômes ont été analysés afin de répartir les individus en différents groupes. Les groupes et les paramètres de plongée ont fait l’objet d’une analyse multivariée. Sur les 112 accidents, 60 % sont des OPI. Les plongeurs d’arme sont associés à un risque de survenue dix fois supérieur à celui des plongeurs de bord ; de même une plongée opérationnelle représente 70 fois plus de risques qu’une plongée d’instruction. L’association toux, dyspnée et hémoptysie est la plus en faveur d’un OPI, les autres associations, statistiquement différentes, apparaissent comme des facteurs protecteurs. L’exclusion des patients inconscients d’emblée limite la prise en compte des cas graves. Le matériel spécifique et l’effort lors des plongées peuvent expliquer le risque plus élevé chez cette catégorie de plongeurs. L’OPI est l’accident respiratoire le plus fréquent en plongée militaire, notamment pour le plongeur d’arme ou lors d’une plongée opérationnelle. Des études complémentaires sont nécessaires pour préciser quelles caractéristiques de ces plongeurs spécialisés entrainent un risque plus élevé.
Complete list of metadatas

Cited literature [29 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02515134
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Monday, March 23, 2020 - 12:18:32 PM
Last modification on : Wednesday, September 2, 2020 - 11:47:54 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, June 24, 2020 - 1:57:20 PM

File

LABORDE thèse.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02515134, version 1

Collections

Citation

Léon Laborde. Accidents de plongée à manifestation respiratoire en milieu militaire : signes orientant vers un oedème pulmonaire d'immersion. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02515134⟩

Share

Metrics

Record views

74

Files downloads

43