Étude de la prise en charge non médicamenteuse de l'insomnie en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Study of the non-pharmacological management of insomnia in nursing homes

Étude de la prise en charge non médicamenteuse de l'insomnie en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes

Abstract

Introduction: insomnia is a common health problem in nursing homes (prevalence of 28 to 74 %). Several non-pharmacological treatments are recommended as first-line and validated by the literature in the management of insomnia in institutionalized elderly people. The methods of application of these treatments in nursing home have never been studied The main objective of the study was to know the rate of caregivers declaring to propose non-pharmacological treatments in the treatment of insomnia among residents in nursing homes in La Réunion. Methods: it was an observational, descriptive study conducted in nursing homes in La Réunion, consisting of interviewing caregivers of different workplaces, working day or night on their practices via an anonymous questionnaire hetero-administered. The inclusion criterion was to be a caregiver member of a nursing home involved in care directly with residents. The primary end point was the declaration from the caregiver to use non-pharmacological treatments to treat insomnia. Results: one hundred and fifty-seven caregivers (17 service agents, 63 caregivers, 20 medical and psychological assistants, 4 social auxiliary, 9 gerontological care assistants, 28 nurses, 8 practitioner and 8 psychologists) contributed to the study from September, 2017 to November, 2018 which is equal to 29.5 % of the total number of caregivers of the 14 nursing home participating (out of a total of 17 in La Reunion). Eighty-six percent of caregivers (n = 135) reported using non-pharmacological treatments in the treatment of insomnia. This care was most often initiated by the caregiver. Conclusion: a large majority of caregivers report non-pharmacological treatments for the treatment of insomnia. This result could be completed by a practice survey within a nursing home. Developing teaching and prescribing non-medical care could help optimize these cares.
Introduction : l’insomnie est un problème de santé fréquent en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) (prévalence de 28 à 74 %). Plusieurs traitements non médicamenteux sont recommandés en première intention et validés par la littérature dans la prise en charge de l’insomnie chez les personnes âgées institutionnalisées. Les modalités d’application de ces traitements en EHPAD n’ont jamais été étudiées. L'objectif principal de l’étude était de connaitre le taux de soignants déclarant proposer des traitements non médicamenteux dans le traitement de l'insomnie chez les résidents en EHPAD à La Réunion. Matériel et méthode : étude observationnelle, descriptive, menée au sein d’EHPAD à La Réunion, consistant à interroger des soignants de différents corps de métier, de jour ou de nuit sur leurs pratiques via un questionnaire anonyme hétéro-administré. Le critère d’inclusion était d’être un membre du personnel d’un EHPAD intervenant dans les soins directement auprès des résidents. Le critère de jugement principal était la déclaration de l’utilisation par le soignant de traitements non médicamenteux dans le traitement de l’insomnie. Résultats : cent-cinquante-sept soignants (17 agents de service, 63 aides-soignants, 20 aides médico-psychologiques, 4 auxiliaires de vie sociale, 9 assistants de soins en gérontologie, 28 infirmiers, 8 médecins et 8 psychologues) ont participé à l’étude menée de septembre 2017 à novembre 2018 soit 29,5 % de l’effectif total des soignants des 14 EHPAD participants (sur 17 au total à La Réunion). Quatre-vingt-six pourcents des soignants (n = 135) déclaraient utiliser des traitements non médicamenteux dans le traitement de l’insomnie. Conclusion : une large majorité de soignants déclarait proposer des traitements non médicamenteux dans le traitement de l’insomnie. Ce résultat pourrait être complété par une enquête de pratique au sein d’un EHPAD. Développer les formations et la prescription de soins non médicamenteux pourraient permettre d’optimiser ces prises en charge.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2019_Heurtaux.pdf (791.76 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02516557 , version 1 (23-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02516557 , version 1

Cite

Louise Heurtaux. Étude de la prise en charge non médicamenteuse de l'insomnie en établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02516557⟩
138 View
285 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More