Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Comment améliorer l’orientation des patients entre les médecins de ville et l’Hôpital ? Analyse des pratiques au sein du centre hospitalier Gabriel Martin - Saint Paul

Résumé : Introduction : devant la recrudescence du nombre de passages aux urgences, la bonne orientation des patients en pré hospitaliser semble primordiale pour optimiser le parcours de soins autant pour le malade que pour les différents services hospitaliers. L'objectif de cette étude est de décrire et comparer les caractéristiques des patients adressés par un médecin de ville à l’hôpital et d'évaluer la possibilité d'une hospitalisation directe en service des patients envoyés aux urgences par un médecin de ville. Méthode : il s'agit d'une étude quantitative descriptive rétrospective monocentrique. Nous avons réalisé un relevé d'informations quotidiennement du 27/02 au 11/03/2017 aux urgences et dans tous les autres services hospitaliers du CH Gabriel Martin des patients adultes hospitalisés envoyés par un médecin dans cet hôpital. Les patients envoyés par les urgences puis hospitalisés ont été analysés par 2 praticiens hospitaliers, évaluant la possibilité de programmer une hospitalisation directe. Résultats : 116 patients ont été inclus. L'âge moyen des patients est de 61,8 ans. Les patients hospitalisés directement dans un service le sont majoritairement pour des motifs gastro-entérologiques (32,4%) et endocrinologiques (20,6%) alors que les patients hospitalisés via les urgences le sont pour motifs gastro-entérologique (18%) , infectiologique (12%), neurologique et cardiologique (11%). Les patients en hospitalisation directe bénéficiaient d'un bilan biologique pré-hospitalier pour 32% d'entre eux contre 18,3% ( p<0,01) pour les patients hospitalisé via les urgences. Il n’existe pas d'autres différences significative entre le profil des patients hospitalisés directement et les patients hospitalisés après passage aux urgences. L'analyse des patients par les deux praticiens hospitaliers révèle que 7,3% auraient pu bénéficier d'un accès direct en hospitalisation dans un service, sans passer par les urgences. Conclusion : la réalisation d'examens paracliniques en pré hospitalier est un élément à encourager pour favoriser les hospitalisations directes. De nombreuses pistes sont à explorer pour optimiser une filière d'hospitalisation directe systématique, lorsque cela est possible telle que la création de ligne téléphonique directe avec astreinte médicale par service ou bien une filière de consultation de chirurgie d’accès rapide.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [35 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02519277
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Wednesday, March 25, 2020 - 8:52:09 PM
Last modification on : Saturday, March 28, 2020 - 1:25:45 AM
Document(s) archivé(s) le : Friday, June 26, 2020 - 3:41:12 PM

File

Med_generale_2019_Lahouze.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02519277, version 1

Collections

Citation

Florent Lahouze. Comment améliorer l’orientation des patients entre les médecins de ville et l’Hôpital ? Analyse des pratiques au sein du centre hospitalier Gabriel Martin - Saint Paul. Microbiologie et Parasitologie. 2019. ⟨dumas-02519277⟩

Share

Metrics

Record views

35

Files downloads

27