Influence de la position et du moment de la journée sur la pression transcutanée en oxygène (TcPO2) chez le sujet sain - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Influence of position and time of day on transcutaneous oxygen pressure (TcPO2) in healthy subjects

Influence de la position et du moment de la journée sur la pression transcutanée en oxygène (TcPO2) chez le sujet sain

Abstract

Introduction: the pathophysiology of restless legs syndrome remains imperfectly known. Some studies suggest an involvement of peripheral hypoxia in the pathophysiology of this disease. We do not know anything about a possible positional or circadian variation of peripheral oxygenation in the healthy subject. Objective: the main objective of the study is to check whether there is, physiologically, a significant variation between TcPO2 when walking and TcPO2 in decubitus, in the healthy subject. If this difference exists, the secondary objective will be to know if it is physiologically more marked or if it does not manifest itself until the end of the day. Patients and methods: non-interventional study (category 3), on healthy volunteers, longitudinal, prospective, unicentric. The collection was carried out in the vascular exploration department of Saint-André hospital in Bordeaux. The study population including men and women aged 18 to 65. Subjects with active smoking or a history of smoking intoxication, type 1 or 2 diabetes, arterial disease of the lower limbs, known pregnancy (without beta-hcg dosage), symptoms of restless legs syndrome in subjects or in the immediate family, an abnormal neurological examination, a known iron deficiency, were excluded from the study. A recording of TcPO2 was carried out while walking, in decubitus, and in a seated position. PSO measurements were carried out simultaneously. These recordings were made at two times of the same day: in the morning and at the end of the day. Results: 16 healthy volunteers were included in the study. 1 subject was excluded from the study. There is a significant difference between TcPO2 in decubitus and walking and this twice: in the morning (p = 0.00068) and in the evening (p = 0.00072) Discussion / conclusion: our results suggest that, in healthy subjects, there is a physiological difference between TcPO2 in decubitus and walking. We have highlighted this variation twice: in the morning and at the end of the day. On the other hand, we did not observe any difference between the morning and evening TcPO2 regardless of the position. Our data support an improvement in peripheral oxygenation when walking in healthy subjects. The fact that walking relieves RLS symptoms and improves tissue oxygenation may suggest an involvement of peripheral hypoxia in the pathophysiology of restless legs syndrome. The involvement of peripheral hypoxia in RLS could offer new perspectives in the management and treatment of this condition.
Introduction : la physiopathologie du syndrome des jambes sans repos reste imparfaitement connue. Certaines études suggèrent une implication de l’hypoxie périphérique dans la physiopathologie de cette maladie. Nous ignorons tout d’une éventuelle variation positionnelle ou circadienne de l’oxygénation périphérique chez le sujet sain. Objectif : l’objectif principal de l’étude est de vérifier s’il existe, de manière physiologique, une variation significative entre la TcPO2 à la marche et la TcPO2 en décubitus, chez le sujet sain. Si cette différence existe, l’objectif secondaire sera de savoir si elle est physiologiquement plus marquée ou si elle ne se manifeste qu’en fin de journée. Patients et méthodes : étude non interventionnelle (catégorie 3), sur des volontaires sains, longitudinales, prospective, unicentrique. Le recueil a été réalisé dans le service des explorations vasculaires de l’hôpital Saint-André à Bordeaux. La population de l’étude comprenant des hommes et des femmes âgés de 18 à 65 ans. Les sujets ayant tabagisme actif ou un antécédent d’intoxication tabagique, un diabète de type 1 ou 2, une artériopathie des membres inférieurs, une grossesse connue (sans dosage des béta-hcg), une symptomatologie de syndrome des jambes sans repos chez les sujets ou chez la famille proche , un examen neurologique anormal, une carence martiale connue, étaient exclus de l’étude. Un enregistrement de la TcPO2 a été réalisé à la marche, en décubitus, et en position assise. Des mesures de PSO ont été réalisées simultanément. Ces enregistrements étaient réalisés à deux moments d’une même journée : le matin et en fin de journée. Résultats : 16 volontaires sains ont été inclus dans l’étude. 1 sujet a été exclus de l’étude. On observe une différence significative entre la TcPO2 en décubitus et à la marche et ceci à deux reprises : le matin (p= 0,00068) et le soir (p= 0,00072) Discussion/conclusion : nos résultats suggèrent que, chez le sujet sain, il existe de manière physiologique une différence entre la TcPO2 en décubitus et à la marche. Nous avons mis en évidence cette variation à deux reprises : le matin et en fin de journée. En revanche, nous n’avons pas observé de différence entre la TcPO2 du matin et celle du soir et ceci quel que soit la position. Nos données sont en faveur d’une amélioration de l’oxygénation périphérique à la marche chez le sujet sain. Le fait que la marche soulage les symptômes des SJSR et améliore l’oxygénation tissulaire pourrait suggérer une implication de l’hypoxie périphérique dans la physiopathologie du syndrome des jambes sans repos. L’implication de l’hypoxie périphérique dans le SJSR pourrait offrir de nouvelles perspectives dans la prise en charge et le traitement de cette affection.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Benzekri.pdf (527.51 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02525056 , version 1 (30-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02525056 , version 1

Cite

Sofian Benzekri. Influence de la position et du moment de la journée sur la pression transcutanée en oxygène (TcPO2) chez le sujet sain. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02525056⟩
84 View
312 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More