Attentes des femmes victimes de violences conjugales envers leur médecin généraliste : étude AVIC-MG en Aquitaine - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Expectations of women victims of intimate partner violence towards their primary care physician: "AVIC-MG" study in Aquitaine

Attentes des femmes victimes de violences conjugales envers leur médecin généraliste : étude AVIC-MG en Aquitaine

Abstract

Background: intimate partner violence (IPV) affects one in ten women. General practitioner (GP) are often the first responders, one in four victims have told them about it. Objectives: to observe whether female victims of IPV would like to be questioned on this subject by GP, to describe the population of female getting seen in victim support structures and the characteristics of their general medical consultation(s) during the past 12 months. Materials and Methods: a descriptive multicentre epidemiological study conducted between May and August 2019 in five departments of the Nouvelle-Aquitaine. The population was composed of adult women victims of IPV who were seen in victim support associations. A self-administered questionnaire of 13 questions was to be completed. Results: 17 associations participated, and 215 questionnaires were analyzed. 86% of the women either wanted or needed the issue of IPV to be broached by the GP and 89% felt that it was part of the GP role to broach the issue. 93% of them had consulted their GP at least once during the past year, mostly for psychological reasons (fatigue 60%, difficulty to sleep 57%, anxiety 52%, prescription of psychotropic drugs 42%). 63% had talked about IPV with a GP, most of them on their own (47%). Despite this, few women were referred to an association by their doctor (12%). Conclusion: female victims handled by associations would like to be questioned for IPV by their doctors and believe that the latter has a full role to play in their care.
Contexte : les violences conjugales (VC) concernent une femme sur dix. Les médecins généralistes (MG) sont souvent les premiers intervenants, une victime sur 4 leur en a parlé. Objectifs : observer si les femmes victimes de VC aimeraient être questionnées à ce sujet par les MG, décrire la population des femmes consultant dans les structures d’aides aux victimes et les caractéristiques de leur(s) consultation(s) en médecine générale au cours des 12 derniers mois. Matériels et Méthodes : étude épidémiologique descriptive multicentrique conduite entre mai et août 2019 dans cinq départements de Nouvelle-Aquitaine. La population était les femmes majeures victimes de VC ayant consulté dans les associations d’aide aux victimes. Un auto-questionnaire de 13 questions était à remplir. Résultats : 17 associations ont participé et 215 questionnaires ont été analysés. 86 % des femmes ont ou auraient aimé que la question des VC soit abordée par le MG et 89 % estimaient que cela faisait partie du rôle du MG d’aborder la question. 93 % d’entre elles avaient consulté leur MG au moins une fois dans l’année en majorité pour des motifs psychologiques (fatigue 60 %, difficultés à dormir 57 %, angoisse 52 %, prescription de psychotropes 42 %). 63 % avaient parlé des VC avec un MG, la plupart d’elles-mêmes (47 %). Malgré cela, peu de femmes ont été orientées dans une association par leur médecin (12 %). Conclusion : les femmes victimes consultant dans les associations aimeraient être questionnées pour les VC par leur médecin et pensent qu’il a toute sa place dans la prise en charge.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2020_Peyrelongue.pdf (3.76 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02531592 , version 1 (03-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02531592 , version 1

Cite

Mathieu Peyrelongue. Attentes des femmes victimes de violences conjugales envers leur médecin généraliste : étude AVIC-MG en Aquitaine. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02531592⟩
404 View
340 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More