Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs décisionnels limitant la démarche diagnostique ou thérapeutique en soins premiers gériatriques : étude quantitative auprès de 176 médecins généralistes français

Résumé : Introduction : le vieillissement de la population n’étant pas uniforme, les particularités des patients âgés ne permettent pas une standardisation de la décision. Le médecin généraliste fait face à des situations polypathologiques complexes, nécessitant une décision adaptée, efficiente et éthique. L’objectif de cette étude est de déterminer quels sont les facteurs décisionnels influençant les médecins généralistes dans les situations de limitation diagnostique et thérapeutique chez leurs patients âgés. Méthode : nous avons réalisé une étude descriptive transversale, sur un échantillon représentatif de 600 médecins généralistes français, tirés au sort sur l’annuaire santé. Le critère d’inclusion était d’exercer en médecine générale. Le questionnaire, réalisé sur Lime Survey®, a été diffusé par mail et courrier. Il a été élaboré à partir des résultats d’une thèse qualitative sur les facteurs limitants la démarche diagnostique et thérapeutique. L’analyse des données a été réalisée sur RStudio®. Résultats : le taux de réponse était de 29,3%. Plus de 75% des médecins de l’échantillon rapportent être influencés par l’autonomie, les antécédents et comorbidités, le souhait du patient, la qualité de vie après intervention, et la bonne tolérance de l’épisode actuel. Pour les ¾ des médecins de l’échantillon, cette décision n’est pas facile. Les médecins exprimant des difficultés semblent plus influencés par l’autonomie de leur patient. Les principales difficultés sont avant tout des questionnements éthiques, des difficultés émotionnelles, et de communication. 85% des médecins ne prennent pas un avis systématique auprès d’un spécialiste. La décision se fait alors avec le patient, sa famille, les paramédicaux et s’appuie sur les directives anticipées, la formation et le vécu du médecin. La qualité de vie du patient est évaluée de préférence par une discussion avec le patient et son entourage. Secondairement, un compte rendu RCP peut être utilisé. 45% des médecins de notre échantillon déclarent utiliser des réseaux spécifiques aux soins des personnes âgées. Conclusion : les médecins généralistes souhaitent prioritairement prendre en compte les volontés du patient et sa qualité de vie. La décision, partagée et collégiale, leur impose une importante réflexion éthique. Elle est un enjeu de communication avec le patient et sa famille. La généralisation des directives anticipées, la prise en compte de l’autonomie et de la qualité de vie dans les outils d’aide à la décision pourront être des aides apportées à cette prise de décision.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [141 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02531701
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Friday, April 3, 2020 - 6:20:07 PM
Last modification on : Sunday, May 31, 2020 - 9:04:03 AM

File

 Restricted access
To satisfy the distribution rights of the publisher, the document is embargoed until : 2022-01-01

Please log in to resquest access to the document

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02531701, version 1

Collections

Citation

Marie Lopez. Facteurs décisionnels limitant la démarche diagnostique ou thérapeutique en soins premiers gériatriques : étude quantitative auprès de 176 médecins généralistes français. Médecine humaine et pathologie. 2020. ⟨dumas-02531701⟩

Share

Metrics

Record views

79