Étude de l’intérêt de la voix chantée dans le cadre d’une dysarthrie chez des patients atteints de sclérose en plaques - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Study of the interest of the sung voice in dysarthria in patients with multiple sclerosis

Étude de l’intérêt de la voix chantée dans le cadre d’une dysarthrie chez des patients atteints de sclérose en plaques

Abstract

About 50% of people with multiple sclerosis have dysarthria and some have specific vocal disorders. The objective of our three-case study is to provide speech therapy based on the singing voice to dysarthric patients with multiple sclerosis and to analyse the results. The three patients performed a pre-treatment and post-treatment assessment and vocal training using the Haneishi method. The treatment lasted 6 weeks with a total of 11 sessions. The program, built according to the same routine at each session, offered exercises for posture training, breathing, intensity, timbre, articulation, resonance, pitch and melody. The exercises first sought the spoken voice, then the sung voice and finally the spoken voice in line with the generalization of the training. The patient's feeling of fatigue was also noted. Objective and subjective data on voice quality were analysed, showing a positive trend. In addition, the training was greatly appreciated by the patients. Singing therefore seems to be a good complement for vocal rehabilitation in the context of a chronic and degenerative pathology.
Environ 50% des personnes souffrant de sclérose en plaques ont une dysarthrie et certains ont spécifiquement des troubles vocaux. Notre étude de trois cas a pour objectif de proposer une rééducation orthophonique basée sur la voix chantée auprès de patients dysarthriques atteints de sclérose en plaques et d’en étudier les résultats. Les trois patients ont réalisé une évaluation pré-traitement et post-traitement et un entraînement vocal issu de la méthode Haneishi. Les soins ont duré 6 semaines avec un total de 11 séances. Le programme, construit selon la même routine à chaque séance, proposait des exercices pour l’entraînement de la posture, la respiration, l’intensité, le timbre, l’articulation, la résonance, la hauteur et la mélodie. Les exercices sollicitaient dans un premier temps la voix parlée, dans un second la voix chantée puis en dernier lieu la voix parlée en adéquation avec la généralisation de l’entraînement. La sensation de fatigue du patient a aussi été relevée. Les données objectives et subjectives de la qualité vocale ont été analysées montrant une évolution favorable. Par ailleurs, l’entraînement a été fort apprécié des patients. Le chant semble donc être un bon complément pour une rééducation vocale dans le cadre d’une pathologie chronique et dégénérative.
Fichier principal
Vignette du fichier
ORTH_2019_Bailleul.pdf (1.35 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02544076 , version 1 (15-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02544076 , version 1

Cite

Lucy Bailleul. Étude de l’intérêt de la voix chantée dans le cadre d’une dysarthrie chez des patients atteints de sclérose en plaques. Sciences cognitives. 2019. ⟨dumas-02544076⟩
208 View
882 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More