Perception de l’obligation vaccinale chez les parents d’enfants nés en 2018 : l’extension de l’obligation vaccinale majore-t-elle la défiance des parents envers la vaccination ? - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

Perception of the extension of mandatory vaccination in France : restore confidence or increase defiance ?

Perception de l’obligation vaccinale chez les parents d’enfants nés en 2018 : l’extension de l’obligation vaccinale majore-t-elle la défiance des parents envers la vaccination ?

Abstract

Context: France is a country with a very high rate of vaccine hesitancy. The French government recently made eight more vaccines mandatory. The efficiency of this solution in order to increase vaccine confidence is currently debated in France. Objective: To explore the perception of the extension of mandatory vaccination by parents whose children are targeted, to better understand the measure’s impact. Methods: A qualitative study by semi-structured interviews from 28 parents of children born after January 1, 2018, completed by a focus group of 4 parents. Patients have been recruited from March to December 2018 in Rennes and its suburban area. The analysis of the data was done by axial coding of the verbatim and then categorization independently by two researchers. Results : Parent’s knowledge is insufficient. They tend to minimize vaccinal disease and overestimate vaccine’s risk. General practitioner is the primary source of information, just before the Internet. For the most reluctant parents, school immunization requirements seems to be incentive. Mandatory vaccinations seems accepted by most parents. Almost all parents are very suspicious about health authorities. Perspectives: Extended mandatory vaccination seems to have a positive impact on childhood vaccination. However, the measure isn’t sufficient to hinder all the fear around vaccination. Parents need more information despite the obligation. The family doctor seems to be the most relevant person to meet their expectations.
Introduction : Le 1er janvier 2018 est entrée en vigueur la loi portant à onze le nombre de vaccins obligatoires en France. Cette mesure a fait l’objet de vifs débats. Afin d’ en évaluer l’impact sur la confiance vaccinale, nous avons choisi de donner la parole aux parents de jeunes enfants afin d’étudier leurs perceptions et représentations des changements intervenus dans ce domaine. Méthodes : Cette étude qualitative a été conduite entre mai et décembre 2018, auprès de parents d’enfants nés après le 1er janvier 2018 recrutés dans des patientèles de médecine générale en Ille-et-Vilaine. Les données ont été analysées de façon thématique, après double codage indépendant des verbatims. Résultats : Vingt-huit entretiens individuels ont été réalisés complétés par un focus group de quatre participantes. Les participants exprimaient un manque de connaissance et d’information sur le sujet. Ils avaient souvent tendance à minimiser les maladies vaccinales et à surestimer le risque des vaccins. Leur principale source d’information restait le médecin généraliste, suivi de près par l’utilisation d’Internet. L’entrée en collectivité était une étape centrale du processus vaccinal, notamment par l’enjeu de l’obligation. L’obligation vaccinale était plutôt bien acceptée par les parents, bien que ceux-ci expriment une forte méfiance vis-à-vis des autorités de santé et des laboratoires pharmaceutiques. Conclusion : Malgré l’obligation, les parents sont déterminé à rester acteurs de la démarche vaccinale et demandeur de plus d’information. Les médecins généralistes sont des acteurs centraux de la confiance vaccinale et doivent être en mesure de répondre à leurs attentes.
Fichier principal
Vignette du fichier
TRIONPauline.pdf (690.4 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02556738 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02556738 , version 1

Cite

Pauline Trion. Perception de l’obligation vaccinale chez les parents d’enfants nés en 2018 : l’extension de l’obligation vaccinale majore-t-elle la défiance des parents envers la vaccination ?. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02556738⟩
21 View
18 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More