État des lieux au sein d'un échantillon de femmes allaitantes en Ille-et-Vilaine concernant la prévalence et les modalités du sommeil partagé : modalités du sommeil partagé - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2019

A study of the prévalence and conditions of co-sleeping in a sample of breastfeeding women in Ille-et-Vilaine

État des lieux au sein d'un échantillon de femmes allaitantes en Ille-et-Vilaine concernant la prévalence et les modalités du sommeil partagé : modalités du sommeil partagé

Abstract

Background : Cosleeping as part of breastfeeding is a controversial subject and carries no clear recommendations. The WHO (World Health organization) and the American Academy of Pediatrics (AAP) recommend that infants sleep in their parents' bedroom the first six months of their lives, without sharing a bed, in order to allow optimal breastfeeding conditions and reduce the occurrence of sudden infant death syndrome. Objective : To get a more recent picture of the prevalence and conditions of cosleeping and in particular bedsharing during breastfeeding by studying a sample of breastfeeding mothers in Ille-et-Vilaine. Methods : Quantitative epidemiological observational cross-sectional descriptive study by means of an anonymous questionnaire distributed in doctors' surgeries, mother and child health clinics, pediatric clinics, midwife clinics and hospitals. The criterion for inclusion was to be a mother breastfeeding an infant of six months or less in Ille-et-Vilaine. The primary endpoint was bed-sharing in the 15 days before the consultation. Results : Data collection was conducted from July 25 to December 2018. 400 questionnaires were analysed. 47% of breastfed infants usually slept overnight in a cot in the parental bedroom, 19.8% in a sidecar bed, and 6% in the parents' bed. 66.8% of breastfeeding mothers reported bedsharing with their child in the last 15 days. The main reasons given were breastfeeding, mother-and-child closeness and maternal fatigue. The sleeping conditions described by the CoFAM (Coordination Française pour l'Allaitement Maternel) to minimize the risk of sudden infant death syndrome whilst bed sharing were not respected in the majority of cases. Conclusion : Given the prevalence of cosleeping within this sample of breastfeeding mothers, it would be interesting to conduct a new national study to determine the prevalence of bedsharing throughout France.
Contexte : Le sommeil partagé dans le cadre de l’allaitement maternel est un sujet controversé et ne bénéficie pas de recommandations claires. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ainsi que l’American Academy of Pediatrics (AAP) recommandent que les nourrissons dorment dans la chambre parentale les six premiers mois de vie, sans partage de lit, afin de permettre un allaitement optimal et de réduire la survenue de mort subite du nourrisson. Objectifs : L’objectif de cette étude est de faire un état des lieux plus récent au sein d’un échantillon de femmes allaitantes en Ille et Vilaine concernant la prévalence et les modalités du sommeil partagé et plus précisément du partage du lit lors d’un allaitement maternel. Méthodes : Étude quantitative épidémiologique observationnelle transversale descriptive par questionnaire papier anonyme distribués dans des cabinets libéraux de médecine générale, pédiatre, sage-femme, centres de PMI et à l’hôpital. Le critère d’inclusion dans cette étude était d’être une mère allaitant un nourrisson de six mois ou moins en Ille-et-Vilaine. Le critère de jugement principal était le partage du lit dans les 15 jours précédant la consultation. Résultats : Recueil de données effectué du 25 juillet 2018 au 8 décembre 2018. 400 questionnaires ont été analysés. La nuit, 47% des nourrissons allaités dormaient habituellement seuls dans un berceau dans la chambre parentale, 19,8% dans un lit cododo, et 6% dans le lit parental.66.8% des mères allaitantes ont déclaré avoir dormi avec leur enfant dans les 15 derniers jours. Les raisons principales du partage du lit étaient l’allaitement maternel, la proximité mère-enfant et la fatigue maternelle. Les conditions de couchage décrites par la COFAM pour minimiser le risque de mort subite en cas de partage de lit n'étaient pas respectées dans la grande majorité des cas. Conclusion : La prévalence du partage de lit au sein de cet échantillon de mères allaitantes est élevée, il serait intéressant de réaliser une nouvelle étude nationale pour déterminer la prévalence du partage du lit en France.
Fichier principal
Vignette du fichier
RENAULTMathilde.pdf (674.8 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

dumas-02557925 , version 1 (10-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02557925 , version 1

Cite

Mathilde Renault. État des lieux au sein d'un échantillon de femmes allaitantes en Ille-et-Vilaine concernant la prévalence et les modalités du sommeil partagé : modalités du sommeil partagé. Sciences du Vivant [q-bio]. 2019. ⟨dumas-02557925⟩
15 View
5 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More