Dynamique de l'atrophie hippocampique dans le vieillissement et la maladie d'Alzheimer - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2020

Differential annualized rate of hippocampal subfields atrophy in aging and future Alzheimer’s clinical syndrome

Dynamique de l'atrophie hippocampique dans le vieillissement et la maladie d'Alzheimer

Abstract

Several studies have investigated the differential vulnerability of hippocampal subfields during aging and Alzheimer’s disease (AD). Results were often contradictory, mainly because these works were based on concatenations of cross-sectional measures in cohorts with different ages or stages of AD, in the absence of a longitudinal design. Here, we investigated 327 participants from a population-based cohort of non-demented older adults with a 14-year clinical follow-up. MRI at baseline and 4 years later were assessed to measure the annualized rates of hippocampal subfields atrophy in each participant using an automatic segmentation pipeline with subsequent quality-control. In the one hand, CA4-dentate gyrus was significantly more affected than the other subfields in the whole population (CA1-3: -0.68%/year; subiculum: -0.99%/year and CA4-DG: -1.39%/year; p<0.0001). In the other hand, the annualized rate of CA1-3 atrophy was associated with an increased risk of developing Alzheimer’s clinical syndrome over time, independently of age, gender, educational level and ApoE4 genotype (HR=2.0; IC95% 1.4-3.0). These results illustrate the natural history of hippocampal subfields atrophy during aging and AD by showing that the dentate gyrus is the most vulnerable subfield to the effects of aging while the cornu-ammonis is the primary target of AD pathophysiological processes, years prior to symptom onset.
De nombreuses études se sont intéressées à la vulnérabilité des sous-champs de l’hippocampe dans la maladie d’Alzheimer et le vieillissement lié à l’âge. Les résultats sont souvent contradictoires, principalement car ces études sont transversales et portent sur des cohortes d’âges différents et de différents stades de la maladie. Dans ce travail, nous avons étudié 327 participants issus d’une cohorte de population de sujets âgés non déments avec un suivi clinique durant 14 ans. Une IRM était réalisée à la baseline et à 4 ans, permettant de mesurer le taux annualisé d’atrophie des sous-champs de l’hippocampe de chaque participant avec un contrôle qualité conséquent. D’un côté, CA4-Girus denté était plus affecté que les autres sous-champs dans toute la population (CA1-3: -0.68%/an; subiculum: -0.99%/an et CA4-DG: -1.39%/an; p<0.0001). D’un autre côté, le taux annualisé d’atrophie de CA1-3 était associé à un risque plus important de développer une maladie d’Alzheimer, indépendamment de l’âge, du genre, du niveau d’éducation et du statut ApoE4 (HR=2.0; IC95% 1.4-3.0). Ces résultats illustrent l’histoire naturelle de l’atrophie des sous-champs de l’hippocampe dans le vieillissement lié à l’âge et la maladie d’Alzheimer, montrant que le Gyrus denté est le plus vulnérable à l’effet de l’âge, tandis que la corne d’ammon est la première cible du processus physiopathologique de la maladie d’Alzheimer, des années avant les premiers symptômes.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_spe_2020_Nadal.pdf (2.61 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

dumas-02558512 , version 1 (29-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02558512 , version 1

Cite

Louis Nadal. Dynamique de l'atrophie hippocampique dans le vieillissement et la maladie d'Alzheimer. Sciences du Vivant [q-bio]. 2020. ⟨dumas-02558512⟩
229 View
1211 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More