Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Comparaison intra individuelle de la dilatation pupillaire par une solution intracamérulaire standardisée combinée de mydriatiques (Mydrane®) en peropératoire versus un insert ophtalmique (Mydriasert®) en préopératoire dans la chirurgie de la cataracte standard de patients non diabétiques

Résumé : Introduction : la chirurgie de la cataracte est la chirurgie la plus pratiquée dans le monde et son succès est en partie assuré par la qualité de sa mydriase. Objectif : comparer pour un même œil, la dilatation pupillaire obtenue par le Mydrane® (solution intra camérulaire standardisée combinée de tropicamide 0,02%, phényléphrine 0,31%, lidocaïne 1%) en per opératoire versus celle du Mydriasert® (insert de 0,28 mg tropicamide, 5,4mg phényléphrine) pour un temps contact compris entre 45 et 60 min en pré opératoire. Matériel et méthodes : étude prospective mono centrique de novembre 2016 à janvier 2018 à l’Hôpital d’Instruction des Armées Laveran à Marseille. Les patients adressés pour une chirurgie de cataracte ont été dilatés en consultation pré opératoire avec un Mydriasert®. Le diamètre pupillaire au bout de 45 -60 min de contact avec l’insert a été mesuré manuellement dans l’onglet iris image du topographe d’élévation Pentacam® par deux examinateurs différents. Les patients ont été dilatés le jour de leur chirurgie de la cataracte avec 0,2 cc de Mydrane® injecté en intra camérulaire via la paracentèse. Trente secondes après, en l’absence d’ajout de visqueux une photographie de l’œil a été réalisée par capture d’écran. Le diamètre pupillaire a été évalué par deux examinateurs différents grâce au logiciel de métrologie Piximètre 5.9. La différence de dilatation de la pupille obtenue par le Mydriasert® et par le Mydrane® a été testée par le test t de student pour série appariée. Résultats : 111 yeux de 82 patients ont été inclus. En moyenne le Mydriasert® permettait une dilatation pupillaire de 7,21 ± 0,79 mm. La mydriase était en moyenne avec le Mydrane® de 6,35± 0,8 mm. Cette différence de 0,86 mm IC à 95% [-0.97 ; -0.74] était statistiquement significative (p<0.001). Conclusion : en moyenne, le Mydrane® dilate moins bien la pupille que le Mydriasert®. La mydriase obtenue avec le Mydrane® reste cependant confortable pour la réalisation du capsulorhexis. Et il apporte un gain de temps pré opératoire ainsi qu’un supplément anesthésique à la chirurgie de la cataracte. Néanmoins, l’utilisation du Mydriasert® s’avère pertinente lorsqu’une mydriase de grande taille est requise.
Complete list of metadatas

Cited literature [72 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02615197
Contributor : Faculté de Médecine Amu <>
Submitted on : Friday, May 22, 2020 - 11:35:37 AM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:48:26 PM

File

THESE FINALE ALEXANDRA-1 de Fa...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02615197, version 1

Collections

Citation

Alexandra de Faria. Comparaison intra individuelle de la dilatation pupillaire par une solution intracamérulaire standardisée combinée de mydriatiques (Mydrane®) en peropératoire versus un insert ophtalmique (Mydriasert®) en préopératoire dans la chirurgie de la cataracte standard de patients non diabétiques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨dumas-02615197⟩

Share

Metrics

Record views

16

Files downloads

24