Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La couverture vaccinale antigrippale et les facteurs déterminants la décision vaccinale chez les médecins généralistes libéraux en Normandie

Résumé : INTRODUCTION :
Cette thèse porte sur l'évaluation de la couverture vaccinale antigrippale ainsi que sur l’identification des facteurs pouvant influencer la décision vaccinale chez les médecins généralistes ayant une activité libérale dans la région Normandie.
METHODE :
Étude quantitative descriptive transversale par auto-questionnaire auprès des médecins généralistes inscrits à l’URML de Normandie. Cet auto-questionnaire a été inclus dans un courriel envoyé directement à 2446 adresses électroniques par l’URML et portait sur la saison hivernale 2016-2017. Le recueil des données a été réalisé du 21/02/2018 au 31/05/2018 (100 jours).
RESULTATS :
Parmi les 242 répondants, seuls les 234 médecins déclarant avoir une activité de médecine générale libérale ont été inclus dans l’étude. Parmi eux, la moitié (49.34%) étaient Maitres de Stage Universitaire. Nous retrouvons une couverture vaccinale de 86,3%. Le vaccin antigrippal est perçu comme moyennement, peu ou pas du tout efficace par près d’un tiers (30.6%) des répondants avec une nette différence entre les praticiens non vaccinés qui sont 75% à croire en une efficacité moyenne ou moindre du vaccin et ceux vaccinés qui sont 79.21% à croire en une bonne efficacité du vaccin. Dans notre étude, à mode d’exercice égal, la croyance en l’efficacité du vaccin multiplie donc par 10.16 les chances de se faire vacciner (p<0.001). La part des de MSU à tendance à être inférieure dans le groupe non vacciné par rapport au groupe vacciné (35.48 vs 51.5%) alors que les médecins non vaccinés semblent avoir plus souvent une pratique spécifique (31.25% vs16.34%). Cependant ces deux tendances ne sont pas statistiquement significatives dans notre étude. Le principal motif de vaccination était la protection personnelle (48.2%) devant la protection des patients ou des proches (32.7%). Le principal motif pour la non-vaccination était l’efficacité insuffisante du vaccin (24,2%) devant l’oubli et la croyance en un risque faible de contracter et de transmettre le virus (18.75%).
CONCLUSION :
Dans notre étude, la couverture vaccinale est relativement élevée mais ne peut être considérée comme représentative de la population des médecins libéraux en France. La croyance en l’efficacité vaccinale augmente fortement les chances de se faire vacciner. Renforcer la croyance en l’efficacité du vaccin antigrippal par des campagnes d’information ciblées auprès des médecins généralistes libéraux pourrait améliorer la couverture vaccinale chez-ceux-ci et, indirectement, limiter l’étendue des épidémies saisonnières dans la population générale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [38 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02797147
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, June 5, 2020 - 2:32:11 PM
Last modification on : Tuesday, October 20, 2020 - 10:52:47 AM

File

Pinier Arnaud.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-02797147, version 1

Citation

Arnaud Pinier. La couverture vaccinale antigrippale et les facteurs déterminants la décision vaccinale chez les médecins généralistes libéraux en Normandie. Médecine humaine et pathologie. 2019. ⟨dumas-02797147⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

15